Mardi 18 Juin 2024

DGE (IMPÔTS): 745 milliards F CFA recouvrés à mi-parcours

Les Impôts, le deuxième pourvoyeur de fonds à la caisse de l’Etat après la douane, continuent de jouer inlassablement de tirant d’eau de notre économie.

La direction générale des Grandes entreprises (DGE), un de ses services déconcentrés a une fois de plus crevé le plafond.

Au 31 août 2023, soit plus d’un trimestre avant la fin de l’année fiscale, le cumul des réalisations dépasse la bagatelle des 745 milliards F CFA à la DGE sous la coupole de son directeur général Hammadoun Djanka Fall. Le quota de la direction générale des Impôts étant fixé à 1,166 milliards F CFA par le ministère de l’Economie et des Finances, la tâche est immense. Même si ce montant est un peu plus inférieur que celui de l’exercice 2022, il va sans dire que les agents des impôts doivent redoubler d’effort et d’énergie.

La DGE vient d’enregistrer à mi-parcours, un taux global de 102 %. Ce qui confirme sa contribution prépondérante au cumul des réalisations excédentaires depuis le mois de janvier 2023. En impôts directs et indirects, l’apport des agents de Hammadoun Djanka Fall est de 620 milliards F CFA sur les 745 milliards F CFA recouvrés à cette date avant l’échéance de décembre 2023. Ce qui constitue un dépassement de plus de 10 milliards F CFA, les prévisions de la période. En ce sens que le montant attendu était de 610 milliards F CFA.

Tous les espoirs de Mathias Konaté, directeur général des Impôts sont portés sur Hammadoun Djanka Fall et ses collègues. Son service, la DGE est l’épine dorsale des Impôts grâce à ses performances et son rôle central dans le système de recouvrement.

Le mois d’août s’est caractérisé par un résultat très positif avec une réalisation de 107 %. Il y a à ce niveau, un dépassement des attentes mensuelles de 5 milliards F CFA soit 75 milliards F CFA.

Sur les 421 milliards F CFA à mobiliser par la direction générale des Impôts, la part de la DGE représente 360 milliards F CFA. Un pari qui sera forcément gagné par Hammadoun Djanka Fall au parcours élogieux. Celui-ci habitué à engrangé des recettes excédentaires depuis trois années d’affilée. Beaucoup ont encore en mémoire 2021, l’année de la Covid-19 marquée par une crise économique aiguë. Cette année-là, encore grâce à la DGE, avec un apport de 846 milliards sur une prévision de 838 milliards les objectifs de recettes de 987 milliards F CA ont été dépassés avec des dizaines de milliards (un taux de réalisation de 101 %). Le cap a été maintenu en 2022, avec un taux de 103 % et une contribution de 842 milliards au fisc dont l’objectif global était de 996 milliards F CFA.

Malgré un environnement économique hostile à cause des phénomènes exogènes de toutes sortes, la DGE entend maintenir le bon tempo. Il s’agit pour elle,  de relever le défi avec  la direction générale des Impôts d’approvisionner les finances publiques.

A.Dicko

Source : Mali Tribune

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024