Samedi 22 Juin 2024

Lutte contre la fraude : près de 30 kg d’or saisis par la Douane

Le mercredi 8 novembre 2023, les agents du poste avancé de Siby relevant de la Brigade mobile d’intervention (B.m.i) de Bancoumana ont saisi près de 30 kg d’or sur l’axe Kouremalé-Bamako.

 

Une saisie rendue possible grâce au professionnalisme des soldats de l’économie, lesquels ont minutieusement exploité les renseignements collectés, à travers des réseaux d’informateurs fiables. Les fouilles effectuées par les gabelous ont permis de découvrir le métal précieux dans un véhicule conduit par un ressortissant asiatique.

Cet autre exploit est aussi à l’honneur du chef par intérim de la B.m.i, le Contrôleur des Douanes, Boubacar Dessé Cissoko et son équipe. Pour rappel, ils ont découvert récemment des armes de guerre et des munitions dans les bagages d’un motocycliste.

Le Directeur Général des Douanes, l’Inspecteur général Amadou Konaté, a adressé à l’équipe de la Bmi ses félicitations et encouragements.

Recettes douanières : 74,05 milliards de FCFA mobilisés au mois d’octobre

Au titre du mois d’octobre, la Douane malienne a mobilisé 74,05 milliards de FCFA contre une prévision initiale de 60,1 milliards, soit un taux de réalisation de 123,2%. Les droits sur les produits pétroliers ont contribué à cette performance à hauteur de 21,9 milliards. La part des marchandises solides représente la somme de 52,1 milliards. Une mobilisation qui bat le record du mois d’août obtenu par l’Inspecteur général Amadou Konaté et son équipe.

Par rapport aux prévisions de 601,073 milliards FCFA de la période de janvier à octobre 2023, les réalisations sont à hauteur de 628,236 milliards FCFA. Soit un taux de 104,52% ! Qui dit mieux ? Selon des sources proches de la Direction Générale des Douanes, il reste à réaliser 93,053 milliards FCFA pour les mois de novembre et décembre 2023, soit une moyenne mensuelle de 46,527 milliards de FCFA.

Arrêt sur image : Lafiabougou : le danger de mort est, enfin, écarté

Le ‘’danger de mort’’ – par fracture et ou par électrocution – sur lequel nous avons attiré l’attention, dans cette même rubrique de notre parution de lundi dernier, qui planait sur la tête des usagers de la bretelle passant devant le domicile paternel de Pr Dioncounda Traoré à Lafiabougou, n’existe plus. Il a été écarté.

En effet le poteau électrique fortement endommagé, qui était dangereusement penché sur cette artère très fréquentée de la Commune IV, a été enfin de compte remplacé dès le jeudi 9 novembre par les services techniques d’EDM-SA. Lesquels, comme on le constate, n’ont pas tardé à réagir à notre alerte citoyenne. Plus de peur que de mal donc, Dieu merci !

Source : Le Challenger

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024