Samedi 22 Juin 2024

Affaire des 27 « vrais faux » groupes livrés à EDM-SA : Qui protège le fournisseur qui a causé du mal aux maliens ?

 

Sans doute le fournisseur des « vrais faux » groupes électrogènes livrés à EDM-SA ne doit pas être un banal personnage. L’opérateur économique en question doit être quelqu’un de très puissant ou de très protégé pour ne pas être inquiété de ce qu’il a fait. Une enquête doit être ouverte sur lui au nom de la justice.

 Les maliens ont soif de connaitre la vérité sur l’affaire des « faux groupes électrogènes » dont le marché a été passé à un opérateur économique dans les « conditions opaques ». Ces groupes électrogènes qui ne répondent pas aux normes requises ont été acquis à plus de 6 milliards F CFA. Laquelle somme a été déduite du fonds de souveraineté de la présidence de la République.

Après la sortie du ministre de l’Energie, Mme Bintou Camara dénonçant lesdits groupes, l’opinion s’attendait à une suite judiciaire comme c’est le cas chez d’autres personnes accusées. Puisque le ministre de l’Energie n’a pas eu jusque-là, le courage de mettre l’operateur incriminé à la disposition de la justice, arguant qu’il a promis de remplacer  les groupes endommagés, c’est au procureur du pôle économique, qui malgré la « promesse » doit s’auto saisir de l’affaire          afin que la vérité éclate.

Si aucune des deux alternatives ne sont engagées, que devrions-nous en déduire ? Le fournisseur est-il intouchable malgré le préjudice causé aux maliens, à EDM et à l’Etat lui-même ? Qui le protège ? Est-ce que le fait de promettre d’autres groupes doit-il le dédouaner des poursuites judiciaires ? Surtout qu’aucun agent de EDM, selon nos informations n’a officiellement pris par à l’achat des vrais faux groupes qui devraient être achetés en Turquie mais ont été finalement acquis au Nigeria, selon le ministre Camara.

En tout cas si cette affaire des groupes électrogènes n’est pas tirée au clair, ce sera un fâcheux précédent.

Selon des sources, le fautif fournisseur serait spécialisé dans le BTP. Et, nous ne savons par quelle procédé, il a pu rentrer dans le cercle des « fournisseurs ou importateurs de Groupes » mandatés par le marché public. Le copinage dans la passation des marchés publics surtout quand il s’agit de Groupes EDM-SA doit cesser.

Amadou Sidibé

Source : Arc en Ciel 13 Nov 2023

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024