Samedi 22 Juin 2024

Pomme de terre: La fin de saison accentue la flambée des prix

 Apres 7 mois d’approvisionnement des marchés locaux, la pomme de terre cultivée à Sikasso se fait rare sur les étals des commerçants. Le constat est palpable sur les marchés où les acheteurs se tournent vers la pomme de terre importée notamment du Maroc.

Région agricole par excellence, la campagne agricole de pomme de terre dure 7 mois à Sikasso. En général de janvier à juillet. En cette fin du mois de juillet, c’est donc la période de soudure. Et logiquement, ce tubercule, notamment la production locale, se fait rare sur les marchés. Cette année, la pénurie a été accélérée et aggravée par une récolte en deçà des attentes chez certains producteurs. A les en croire, la saison a été hachée par plusieurs facteurs. "Des cultivateurs ont subi d’énormes pertes cette saison. Ces pertes sont, dans l’ensemble, consécutives aux mauvaises conditions de conservation de leurs produits lors de la récolte. Certaines pertes sont causées aussi par la qualité (mauvaise) des semences utilisées", a fait savoir Drissa Ouattara, cultivateur.

En revanche, pour les cultivateurs avertis, la récolte a été bonne. Ceux-ci s’étant préparés à faire face aux aléas. Vendeuse de pomme de terre au marché de Médine, Batoma Denon, a indiqué que tout au long de la saison qu’elle n’a connu aucune difficulté avec la conservation de ses pommes de terre et que pour cette raison le marché a été fructueux pour elle : "Si la récolte se passe bien, c’est très bénéfique à la fois pour les producteurs et les vendeurs. Mais si tel n’est pas le cas, ça sera une énorme perte pour tout le monde d’autant plus que la culture de pomme de terre occupe une place de choix dans l’économie de la région Sikasso après le coton".

Alors que les cultivateurs traversent une période de soudure, les consommateurs subissent une flambée de prix. Ce qui fait que le prix d’un kg varie entre 450 et 500 F CFA chez les grossistes contre 550 F CFA et 600 F CFA chez les détaillants. Pour justifier la hausse des prix, les producteurs de pomme de terre évoquent également le coût élevé des engrais et des Centres de conservation.

Aïchata Ballo

(Stagiaire)

Source : Mali Tribune

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024