Jeudi 25 Avril 2024

Mali : Approvisionnement du marché en sucre : L’État procède au cantonnement de 25.000 tonnes

Pour assurer l’approvisionnement correct du pays en sucre et éviter l’inflation pendant le mois de Ramadan qui s’annonce pour mars prochain, l’état a pris des dispositions.

 

Il a, en effet, procédé au cantonnement de 25.000 tonnes de sucre dans la production de Sukala et de N-Sukala. L’information a été donnée, mercredi dernier, par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moussa Alassane Diallo à la faveur de sa rencontre avec le bureau de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (Ccim).

Il faut dire que  la Ccim et le département de tutelle se concertent périodiquement sur les problématiques liées au développement économique et les préoccupations majeures des populations. Et ce, conformément à la volonté du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, qui a instruit le gouvernement de «mettre les préoccupations de nos compatriotes au cœur de l’action gouvernementale», selon le ministre Moussa Alassane Diallo.

La rencontre qu’il a eue avec les opérateurs économiques s’inscrit donc dans ce cadre. à huis clos, les deux parties ont passé en revue l’ensemble des méthodes de collaboration de façon à ce qu’elles puissent «mettre en place des mécanismes de partenariat et de collaboration permettant de prendre en compte toutes les problématiques liées au développement de l’industrie et du commerce», a révélé le ministre Diallo à la presse.

Un accent particulier a été mis sur les questions liées à l’approvisionnement correct et régulier du marché en denrées de première nécessité durant toute l’année et sur l’ensemble du territoire national. «Dans cette dynamique, nous avons échangé sur toutes les questions liées à l’inflation qui est de nature aussi à détruire le pouvoir d’achat des ménages et des particuliers», a-t-il précisé. Et d’ajouter qu’ils ont particulièrement examiné l’approvisionnement du pays en sucre, notamment dans cette perspective du mois de Ramadan qui s’annonce pour mars 2024.

Aussi, la mise en œuvre des recommandations et des résolutions du Forum organisé par la Ccim les 30 et 31 mars derniers à Ségou a fait l’objet de discussions. à ce sujet, le ministre Moussa Alassane Diallo a indiqué que son département a mis en place une commission de travail pour faire un Plan d’actions avec un chronogramme précis.

Il s’est dit satisfait de cette réunion avec la Ccim en raison de la densité des réflexions, de la qualité des propositions et surtout de l’analyse et des diagnostics partagés. Pour sa part, le président de la Ccim, Mandiou Simpara, a assuré que toutes les dispositions sont prises pour l’approvisionnement correct et régulier du marché en denrées de première nécessité durant le mois de Ramadan 2024.

Babba COULIBALY

Source : L’essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024