Jeudi 25 Avril 2024

Mali : Crise énergétique au Mali : La Société Baraka Petroleum offre 155.000 litres de carburant aux Régions de Kayes, Nioro et Nara

La Société Baraka Petroleum (SBP) a volé au secours de la Société Énergie du Mali (EDM-SA) en vue de soulager les populations pendant ces périodes de délestage.

Remise symbolique des dons de SBP aux bénéficiaires en présence du gouverneur de la Région de Kayes, le colonel-major Moussa Soumaré

Vendredi dernier, la SBP a fait don de carburant d’une valeur de 120 millions de Fcfa à EDM-SA. Il s’agit de 155.000 litres de gas-oil, soit le contenu de trois camions citernes de 45.000 litres. Plus 20.000 litres. Ces dons sont donc répartis entre les Régions de Kayes (45.000 l), Nioro (45.000 l) et Nara (45.000 l). Et le Camp militaire Mamadou Lamine Dramé et l’Hôpital régional Fousseyni Daou qui reçoivent chacun, 10.000 litres.

La cérémonie de remise était présidée par le gouverneur de la Région de Kayes, le colonel-major Moussa Soumaré, en présence du commandant de la Zone de défense n°4, le colonel Modibo Kane Togola, et du représentant du PDG de Baraka Petroleum, Amadou Koné. Y étaient aussi l’oncle du donateur, Baya Djigué, et Mamadou Kassé.

“Le 14 décembre dernier, nous avons tenu une réunion d’urgence sur la crise du carburant au sein de l’hôpital. Après la rencontre, il m’est venu à l’esprit de solliciter Sadio Bathily (PDG de la Société Baraka Petroleum) pour un soutien. Il a promis de prendre ma demande en compte”, a expliqué le colonel-major Moussa Soumaré, en situant l’événement dans son contexte.

Pour le directeur régional de Énergie du Mali de Kayes, Mohamed Dicko, il a remercié au nom de la direction générale de sa société, le donateur pour son geste symbolique et significatif. Il a promis d’utiliser ce carburant à bon escient, avant de présenter ses excuses aux populations tout en les demandant d’accompagner EDM-SA pour explorer des pistes de solutions.

«La politique sanitaire de notre pays se soucie de la bonne qualité des soins de santé qui dépend de la disponibilité de l’électricité. Les coupures intempestives de courant constituent un obstacle à la bonne marche des services de dialyse, de pédiatrie et de gynécologie, parmi tant d’autres. Et nous mesurons la portée de cette action. Nous remercions Baraka et tous ceux qui ont fait des contributions en faveur de l’hôpital», a témoigné le directeur général de l’hôpital Fousseyni Daou de Kayes, Dr Samou Diarra.

Abondant dans le même sens, Mamadou Koné affirmera que ce don permettra à l’hôpital régional de mieux fournir l’énergie en évitant une rupture qui a un impact négatif sur la santé des populations de la Région de Kayes. «Nous rappelons que nos autorités font un travail extraordinaire pour permettre à EDM de satisfaire sa clientèle. Notre société qui a un contrat de fourniture de carburant avec EDM ne compte pas rester en marge de cette situation, en tant que partenaire.

À cet effet, c’est un devoir pour notre société en cas de besoin social, d’agir au nom du patriotisme afin d’aider les autorités à servir l’ensemble de la population», a expliqué le représentant de la SBP. Amadou Koné a aussi souligné que l’un des soucis majeurs de Baraka demeure le respect de ses engagements.

La SBP a également annoncé avoir mis à disposition 30 camions-citernes pour le transport du carburant du Niger à Bamako. Elle compte apporter son appui comme société citoyenne afin de permettre à l’Énergie du Mali de traverser cette période difficile de son histoire. Cette société, selon lui, a promis de rester aux côtés de nos autorités pour agir dans le sens du bien-être de l’ensemble de la population du Mali.

Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024