Mardi 28 Mai 2024

Mali : Iniforp : le budget en hausse de 16,33% pour l’exercice 2024

L’Institut national d’ingénierie de formation professionnelle (Iniforp) a tenu, lundi dans les locaux de l’Agence nationale pour l’emploi, son 11è conseil d’administration.

Le directeur général de l’Iniforp, Mahamadou Diarra et la ministre chargée de la Formation professionnelle, Mme Bagayoko Aminata Traoré

 Les administrateurs ont examiné plusieurs documents dont le rapport d’activités 2023, le programme d’activités de l’année 2024 ainsi que son budget et la note relative à la Stratégie de relance des activités de l’Iniforp. La structure dispose cette année d’un budget de 610,403 millions de Fcfa, soit une augmentation de 16,33% par rapport à 2023. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par la ministre de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mme Bagayoko Aminata Traoré, en présence du directeur général de l’Iniforp, Mahamadou Diarra.

Se prononçant sur le bilan de 2023, la ministre a relevé avec intérêt la poursuite des activités inscrites dans la Convention de délégation de fonds de mise en œuvre (CDFMO), signée entre Lux-Développment et l’Iniforp. Elle a aussi apprécié la formation des gestionnaires et des formateurs des Centres de formation professionnelle de la Région de Sikasso à l’implantation des programmes élaborés selon l’Approche par compétences.

Mme Bagayoko Aminata Traoré a reconnu les nombreuses difficultés de l’Institut, dont l’insuffisance de financement des activités d’ingénierie et de ressources humaines qualifiées pour la mise en œuvre de ses missions. Cependant, elle reste convaincue de la pertinence des activités de cette structure dans le développement de la formation professionnelle au Mali. C’est pourquoi, la ministre a instruit la direction de l’Iniforp de prendre toutes les dispositions pour exécuter les activités avec professionnalisme, engagement, esprit d’initiative.

Selon son directeur général, l’Iniforp compte, cette année, sur les retombées de la prospection et sur l’amélioration des conditions socioéconomiques et sécuritaires afin de réaliser les activités programmées. Les activités phares prévues sont la production des référentiels de formation et des moyens et outils didactiques, pédagogiques. Mahamadou Diarra a également mentionné «l’appui des services publics, des collectivités et des entreprises dans le domaine de l’ingénierie de la formation professionnelle», la consolidation de l’Approche par compétences et la promotion de la recherche appliquée à l’ingénierie et à l’innovation pédagogique dans le domaine de la formation professionnelle.

L’Iniforp, établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST), est l’héritier du Projet de consolidation de la formation professionnelle (PCFP), du Projet d’appui à la formation professionnelle et à l’emploi (Pafpe) et des Unités de formation et d’appui aux entreprises (Ufae). Il a pour missions d’assurer la recherche, l’appui-conseil et l’expertise en matière d’ingénierie de formation professionnelle.

Anta CISSÉ

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024