Jeudi 30 Mai 2024

Mali : Groupe C-4 à l’Organisation mondiale du commerce : Le Mali prend les rênes de la présidence tournante

Abu Dhabi aux émirats Arabes Unis, à la suite de la 13è Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), qui s’est tenue du 26 février au 1er mars 2024, le Mali assume désormais la présidence tournante du groupe C-4.

 

Composé du Bénin, du Burkina Faso, du Mali et du Tchad, le C-4 s’engage à défendre les intérêts des pays africains producteurs de coton sur la scène mondiale.

Le Mali, en tant que nouveau président du C-4, prend la relève avec détermination pour poursuivre les efforts visant à garantir des conditions commerciales plus équitables pour les pays producteurs de coton. Le coton revêt une importance stratégique pour les économies du C-4, contribuant à la création d’emplois, à la redistribution de revenus à des millions de cotonculteurs, à la création de richesse nationale et à la croissance économique durable et inclusive.

Au cœur de l’agenda du C-4 se trouve une proposition de texte de décision ministérielle, qui vise à apporter des réponses structurelles à des problématiques comme la réduction des subventions internes au coton ayant des effets de distorsion des échanges, l’amélioration de l’accès aux marchés mondiaux et le renforcement du soutien au développement pour les pays producteurs de coton.

Réduction des subventions- Les défis sont immenses, avec des objectifs ambitieux fixés par la proposition du C-4. Ils prévoient une réduction significative des subventions internes au coton, avec des réductions de 40% pour les Montants globaux de subventions (MGS) supérieurs à 2 milliards dollars (environ 1.100 milliards de Fcfa), de 35% pour les MGS entre 1 et 2 milliards dollars, et de 30% pour les MGS inférieurs à 1 milliard USD. Cette réduction sera appliquée progressivement sur une période de cinq ans à partir de 2025.

Une mise en œuvre totale des dispositions de la Décision ministérielle de Nairobi et des négociations continues sur l’accès aux marchés et la concurrence à l’exportation sont essentielles pour améliorer l’accès aux marchés mondiaux pour les produits du coton du C-4.

Il est crucial de réaffirmer les décisions antérieures de l’OMC sur le coton, de mettre en œuvre efficacement les résultats du Mécanisme consultatif de l’OMC sur l’aide au développement en faveur du coton (MCCDG) et de mobiliser les partenaires techniques et financiers pour soutenir les initiatives de développement en faveur du coton dans les pays membres du C-4.

Le Mali, en tant que président du C-4, appelle à un engagement constructif de tous les membres de l’OMC pour parvenir à une solution négociée et équilibrée lors de la CM14. Il est convaincu que cette prochaine conférence constituera une étape importante dans la résolution des problèmes liés au coton sur la scène mondiale.

En plus de la question du coton, le Mali s’engage à jouer un rôle actif et constructif au sein de l’OMC pour promouvoir un système commercial multilatéral plus juste et plus équitable pour tous les pays membres. La présidence tournante du C-4 offre une plate-forme pour défendre les intérêts communs des pays africains producteurs de coton et contribuer à un commerce mondial plus juste, inclusif et durable.

CCOM-MIC

Rédaction

Source : L’essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024