Mardi 28 Mai 2024

Mali : Marché financier de l’Umoa : Le Mali cherche 80 milliards de Fcfa

Lancé début mars sur le marché financier de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa) pour un montant de 80 milliards Fcfa, l’emprunt obligataire par appel public à l’épargne «état du Mali 6.50% 2024-2034» sera en principe clôturé ce 29 mars.

La souscription pourra, en effet, être prolongée ou déplacée à la discrétion de l’Émetteur, après avis de l’Autorité des marchés financiers de l’Umoa.

C’est à travers un communiqué que le ministère de l’Économie et des Finances a rappelé hier le lancement de cet emprunt obligataire, pour lequel le prix d’émission est de 10.000 F cfa par obligation, payable en une seule fois à la date de souscription. Le taux d’intérêt est de 6,50% pour une maturité de 7 ans avec 3 ans de différé. Toutes les personnes physiques et morales, y compris les banques et les compagnies d’assurance, peuvent y souscrire auprès des guichets des Sociétés de gestion et d’intermédiation (SGI) de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). La date de jouissance est fixée au 5 avril 2024. Cette émission a pour objet la mobilisation de ressources en vue d’assurer le financement d’infrastructures de développement prévu au budget 2024 de l’État du Mali. Elle bénéficie de la garantie souveraine de l’État.

Il convient de rappeler que le Mali est un acteur régulier du marché monétaire régional de l’Umoa. Au cours des cinq dernières années, le pays a mobilisé 4.153,36 milliards de Fcfa, dont 1.029,87 milliards en bons du trésor et 3.122,83 milliards de Fcfa en obligations du trésor. Ce qui fait de lui l’un des principaux animateurs du marché financier sous régional. Pour cette année 2024, conformément au calendrier d’émission des titres publics, il est prévu de mobiliser sur le marché financier régional de l’Umoa, un montant de 1.443 milliards de Fcfa dont 1.083 milliards de Fcfa par adjudication et 360 milliards de Fcfa par syndication.

Issa DEMBELE

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024