Mardi 28 Mai 2024

Mali: Vente promotionnelle de bovins : Près de 3.820 têtes sur les marchés du district et des régions

L’organisation des ventes promotionnelles d’animaux traduit l’engagement du gouvernement de fédérer les ressources et les synergies afin de promouvoir les filières de productions animales et de répondre aux besoins de consommation des populations.

Fidèle à sa tradition, le ministère de l’Élevage et de la Pêche organise du 1er au 10 avril à Bamako et dans les capitales régionales, la 16è édition de l’opération de vente promotionnelle de bovins à l’occasion de la fête de Ramadan. L’opération a été officiellement lancée par le ministre Youba Ba, hier sur le terrain Chaba de Lafiabouigou en Commune V du District de Bamako. C’était en présence du président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam), Sanoussi Bouya Sylla, du directeur national des productions et industries animales (Dnpia), Djakalia Ouattara ainsi que des membres des Organisations professionnelles de la filière bétail/viande.

Pour cette édition 2024, les animaux sont en vente sur deux sites. Il s’agit du terrain Chaba de Lafiabougou et le stade municipal de Sogoniko. L’objectif visé est de mettre sur le marché près de 3.820 têtes dont 1.770 têtes pour le District de Bamako, 800 à Kayes, 750 à Sikasso, 300 à Ségou et 200 à Mopti. Les animaux sont classés suivant trois fourchettes de prix qui varient de 200.000 Fcfa à 350.000 Fcfa. Ces bœufs viennent des périmètres pastoraux et des zones pastorales des Cercles de Nioro, Diéma, Niono et Nara.

Cette édition est placée sous le thème évocateur de «L’Élevage, facteur d’intégration et de cohésion sociale» pour rappeler nos valeurs sociétales d’entraide et de concorde», a d’entrée de jeu, déclaré le ministre de l’Élevage et de la Pêche. Selon Youba Ba, cette opération se présente comme un véritable levier de la solidarité intercommunautaire en assurant l’approvisionnement des populations des grands centres de consommation en animaux de boucherie à des prix acceptables, et d’améliorer les revenus des organisations d’éleveurs et d’agro éleveurs.

CHANTIERS CONSTRUCTIFS- Pour lui, l’organisation des ventes promotionnelle d’animaux de boucherie traduit aussi l’engagement du gouvernement de fédérer les ressources et les synergies afin de promouvoir les filières de productions animales et de répondre aux besoins de consommation des populations en produits animaux. Youba Ba a aussi exprimé la détermination de son département à contribuer à l’augmentation de la croissance du Produit intérieur brut (PIB) par la valorisation des produits animaux, l’amélioration des conditions de vie et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations.

Le ministre Ba indiquera que son département s’est engagé sur de grands chantiers constructifs comme l’élaboration de la Loi de programmation des investissements à moyen terme et des dépenses publiques dans le secteur agricole (LPI-SA), le plan quinquennal d’aménagements pastoraux, la labélisation de la viande malienne «MALI SOGO». «Pour relever le défi de la souveraineté et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, des orientations stratégiques sont définies afin de restaurer les capacités d’intervention de l’État en comptant sur nous-mêmes dans l’optique d’améliorer la production et la productivité des systèmes d’élevage.

L’organisation de la vente promotionnelle des bovins, dénommée «Opération Ramadan», consiste à mettre les producteurs en relation directe avec les consommateurs avec des avantages comparatifs, notamment la garantie des revenus des pasteurs et des agro-pasteurs, l’approvisionnement en animaux dans un rapport qualité/ coût très avantageux. S’y ajoutent la régulation du prix des animaux dans l’offre en bétail et l’acquisition par les populations des bovins de bonne qualité bouchère et à un coût relativement conforme à leur pouvoir d’achat. Le ministre Youba Ba a remercié les groupements et organisations d’éleveurs et agro éleveurs qui, encore cette année, ont sacrifié à la tradition en accompagnant son département dans cette opération malgré certaines difficultés du moment.

Pour leur part, les producteurs ont salué l’initiative du gouvernement avant de souligner le problème crucial d’eau pour les animaux et l’insécurité sur les sites de ventes. La cérémonie a été marquée par la visite guidée des officiels sur le site afin de constater les conditions et l’état de santé des animaux.

Makan SISSOKO

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024