Mardi 18 Juin 2024

Ménaka : démantèlement d’un Réseau de vol de carburant D’EDM S.A

Huit personnes sont tombées dans les filets de la police de Ménaka: le chef de la centrale, le chef de dépôt, un agent de dépotage ainsi que des receleurs, tous pris en flagrant délit de vol et de vente de carburants de la centrale électrique de Ménaka.

Au moment où notre pays fait face à une crise énergétique sans précédent, certaines personnes ont décidé de profiter de cette situation pour se remplir les poches. Ce qui s’est passé la semaine dernière à Ménaka relève d’une véritable aberration. En effet, le chef de central EDM S.A de Ménaka ainsi que ses collaborateurs, notamment le chef de dépôt et l’agent de dépotage ont été pris en flagrant délit de vol de carburants destinés à faire tourner la centrale à combustible de la ville.

Le mécanisme choisit par ces malfrats est très simple. Les carburants dépotés par les citernes dans les dépôts de la centrale sont transvasés dans les barils de 200 litres et des bidons de 20 litres pour être acheminés dans certains lieux de vente de carburants de la ville, à travers un réseau de recéleurs très aguerri et maîtrisant parfaitement le circuit. Pis, ces carburants sont vendus à vil prix aux recéleurs. Ainsi, le baril de 200 litres était cédé par les agents de EDM-Ménaka à moins de 115.000 Fcfa, soit entre 500 à 600 Fcfa/litre et les recéleurs, à leur tour, vendaient le litre aux populations entre 1.000 et 1.500 Fcfa, voire plus selon les pics de la spéculation.

Pourtant, si l’on mesure les difficultés bravées par l’état pour acheminer ce carburant dans les régions du Nord particulièrement à Ménaka, l’on qualifiera ces agents de criminels sans état d’âme. En effet, la Région de Ménaka est de nos jours l’un des foyers ardents de la lutte contre le terrorisme. Son approvisionnement en carburant se fait à partir du Niger, sous d’importantes escortes militaires tout au long de ce dangereux corridor. Selon les informations recueillies auprès des responsables sécuritaires locaux, le transport de ces carburants avait coûté, il y a juste un mois, la vie à une dizaine de chauffeurs d’une entreprise nigérienne de transport de carburants. Le convoi, de retour au Niger après la livraison, a été ciblé par une attaque terroriste. Bilan : 8 chauffeurs ont perdu la vie.

Selon les autorités de la Région de Ménaka, les personnes inculpées dans le cadre de cette affaire de vol de carburant ont été déférées à Gao pour répondre devant le juge. Il s’agit, entre autres, du chef de la centrale, du chef de dépôt, de l’agent de dépotage ainsi que des receleurs pris en flagrant délit de vente du carburant volé. La population ainsi que les autorités régionales souhaitent que ces malfrats payent durement leur forfait.

Souce : Ccom ministère de l’énergie et de l’Eau

Rédaction 

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024