Lundi 22 Juillet 2024

Les pharmaciens de Ségou vont baisser le rideau

Il se pourrait que le lundi 3 juin 2024, durant 24 H, vous parcouriez toutes les Officines pharmaceutiques de la Région de Ségou et que vous ne trouverez que boutiques fermées. Sans médicaments.

 

Les pharmaciens de Ségou sont en colère et tiennent assez bien à le faire savoir. La faute à la célèbre Ramata Traoré de Ségou. Le Gouverneur de la Région de Ségou vient d’être saisi d’un inédit préavis de grève, issu d’un imbroglio juridique.

 À l’initiative des 2 syndicats pharmaceutiques du Mali (le SYNAPPO, Syndicat Autonome des Pharmaciens d’Officine Privée et le SYNAPHARM, Syndicat National des Pharmaciens du Mali), la mobilisation des Officines de la Région de Ségou, à travers aussi l’Ordre des Pharmaciens de Ségou, est donc consécutive à une décision de justice qui trouble.

Flash-back : Depuis quelque temps, une célèbre dame de Ségou a outrepassé son petit commerce à la sauvette de vente illicite de médicaments, comme on en voit souvent dans nos villes.

Dame Ramata Traoré a érigé des containers boutiques pour ce trafic prohibé par les lois et textes sanitaires et juridiques. Après moult négociations, les syndicats l’ont estée en justice.

Le 3 Octobre 2023, le Tribunal de Grande Instance de Ségou livre son verdict : Ramata Traoré est condamnée à 2 ans de prison avec sursis et au payement d’une amende de 1 million de FCFA au titre de dommages et intérêts pour les syndicats.

La prévenue acquiesce à la décision de justice, et pour montrer sa bonne foi paye à ce jour 750 000 FCFA aux parties civiles. Lesquelles l’assignent de nouveau en référé de justice pour l’arrêt définitif de cette vente illicite, constatant que malgré tout, Ramata Traoré s’adonnait de plus belle à son activité.

Le 6 Mai dernier, le juge des référés, après 3 renvois de l’audience, vient de faire tomber son couperet : les syndicats sont déboutés de leur prétention pour défaut de qualité et absence de bordereaux de pièces jointes.

Pour les pharmaciens de la Région de Ségou, ce nouveau verdict est une mascarade qui ne fait que conforter l’exercice illicite de leur profession et surtout à leurs dépens, en dépit de la propre jurisprudence du même Tribunal.

Les pharmaciens de Ségou alertent donc leurs Officines qui seront désertes ce lundi 3 Juin 2024 et non moins sans conséquences graves pour les usagers, d’autant plus que leur combat est de préserver la santé de leurs concitoyens et surtout pérenniser leur profession.

Moustaph Maïga (Le Ségovien)

Source : Le wagadu

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024