Lundi 22 Juillet 2024

Le Mali se dote d’une stratégie nationale de lutte contre la corruption

Les autorités de la transition prévoient plus de 6 milliards 772 millions de FCFA, pour mettre en œuvre le plan quinquennal de la stratégie de lutte contre la corruption.

L’annonce a été faite hier à l’ouverture des sessions de partages et d’appropriation de la stratégie nationale de lutte contre la corruption et son plan d’action 2023-2027.

L’initiative du Ministère de la refondation en partenariat avec l’ambassade du Canada. Aboubacar Tiécoura Konaté est conseiller technique à ce département. Selon lui, ce document a pour vision de doter le Mali d’un mécanisme opérationnel afin de lutter contre la corruption et promouvoir la bonne gouvernance. « C’est un document qui ramasse un peu comment est-ce que nous envisageons effectivement de combattre la corruption. Il y a effectivement des axes stratégiques, la gouvernance et les réformes. Le deuxième axe, c’est la prévention des faits de corruption, la répression et la communication », explique M.Konaté qui demande l’accompagnement des uns et des autres dans ce combat.

Mettre l’accent sur la sensibilisation

Des responsables des organisations de lutte contre la corruption se réjouissent de cette initiative. Moussa Ousmane Touré, président du réseau des associations maliennes de lutte contre la corruption affirment qu’il y a des actions phares dans le document. Comme exemple, il cite « des actions de sensibilisation ». « Nous, nous sommes un réseau qui dénonce. Avant de dénoncer, il faut d’abord sensibiliser, parce que beaucoup s’adonnent aux pratiques corruptives par ignorance », martèle M.Touré. Donc il pense qu’« en essayant de mettre ces axes en œuvre, ça pourra véritablement aider à lutter contre la corruption ».

Des participants précisent que les femmes et les jeunes ont aussi leur rôle à jouer. « Je pense que c’est surtout ces jeunes-là qu’il faut mettre en avant. C’est à eux qu’il faut réellement inculquer ces valeurs-là et j’espère qu’ils vont s’en sortir vraiment satisfaits », indique une participante. Pour atteindre des objectifs probants, un participant invite « tout le monde à s’y mettre ». « J’appelle les femmes à voir et à revoir cette stratégie. Vu ce qui se trouve dans ce document, tel que la lutte contre l’impunité, il peut vraiment aider le pays à sortir du gouffre », lance une dame.

À noter que le financement de la stratégie Nationale de lutter contre la corruption sera assurée par le budget national à 70% et la contribution de 30% des partenaires techniques et financiers, selon les autorités.

Source : Studio tamani

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024