Jeudi 25 Avril 2024

Mali : Célébration de la nouvelle année lunaire chinoise : Le ministre Diop se félicite du partenariat historique entre le Mali et la Chine

À l’invitation de Chen Zhihong, ambassadeur de Chine au Mali, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop a pris part le dimanche 4 février 2024, à la célébration de la Nouvelle année lunaire 2024 de la République populaire de Chine.

Prenant la parole lors de cette cérémonie, le chef de la diplomatie malienne a, au nom du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, adressé au président Xi Jinping, au gouvernement et au peuple chinois, les chaleureuses félicitations ainsi que les vœux de bonheur et de prospérité du gouvernement et du peuple maliens.

Il a saisi cette occasion pour saluer la convergence de vues entre la Chine et le Mali sur plusieurs sujets majeurs, notamment le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale, la dénonciation de l’instrumentalisation de la question des droits de l’homme à des fins politiques, ainsi que le rejet de toute ingérence dans les affaires intérieures des États.

Pour le ministre Diop, la Chine demeure un partenaire stratégique et sincère qui a une lecture autonome et objective de la situation du Mali et qui apporte son soutien et son expertise technique au développement de notre pays. À cet égard, il s’est félicité de l’excellence du partenariat historique entre les deux pays, marquée par la solidarité, le respect mutuel et une coopération fructueuse portant le sceau de grande réalisation de projets structurants dans de nombreux secteurs de développement, notamment les infrastructures, la sécurité, les télécommunications, la santé, l’éducation.

Source : Bureau de l’Information et de la Presse/MA

Rédaction

Source : L’essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024