Mardi 16 Juillet 2024

Le Sénégal a exhorté Zelensky à accepter un cessez-le-feu en Ukraine, selon le New York Times

Macky Sall a confié avoir appelé Volodymyr Zelensky pour lui demander de cesser les hostilités et de négocier un cessez-le-feu en Ukraine, selon le New York Times.

Le Président sénégalais était déjà monté au créneau pour soutenir les accords céréaliers en juillet.

Le Président du Sénégal et de l’Union africaine, Macky Sall, continue à donner de la voix sur le dossier ukrainien. Le dirigeant a confié avoir appelé Volodymyr Zelensky pour lui demander de négocier avec Moscou, dans un entretien avec le New York Times.

Le responsable a rappelé au Président ukrainien le succès des accords sur les céréales, l’incitant à entamer des pourparlers pour un cessez-le-feu.

“J’ai eu une longue conversation avec le Président Zelensky. J’ai longuement parlé des accords sur les céréales d’Ukraine. Nous lui avons dit: ‘C’est formidable. Nous continuerons à travailler avec vous. Mais parlez, négociez un cessez-le-feu, travaillez pour la paix!’. Dire que la Russie est à blâmer ne résout pas le problème”, a déclaré Macky Sall au New York Times.

Le leader africain a encore souligné que les conséquences du conflit affectaient le niveau de vie, le prix des hydrocarbures et de la nourriture dans la région.

Un acteur primordial

Ce n’est pas la première fois que le Macky Sall s’exprime sur le conflit ukrainien. Il s’était notamment impliqué pour débloquer les exportations de céréales ukrainiennes, en se rendant en Russie début juin.

Quelques semaines plus tard les accords d’Istanbul étaient signés, mettant en place des corridors maritimes pour ces exportations. M.Sall avait alors salué le succès des négociations, soulignant qu’elles avaient permis de ramener les cours du blé à des niveaux acceptables.

Le Président de l’Union africaine a également porté la voix du continent sur le conflit, expliquant par exemple que l’Afrique ne souhaitait pas être entraînée dans une nouvelle guerre froide entre deux blocs. Fin octobre, le dirigeant avait également déploré que l’Afrique passe au second plan, en cette période de conflit.

Source: Sputnik Afrique

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024