Lundi 26 Février 2024

Mali-Mauritanie : Les deux chefs d’État vont bientôt se retrouver autour de la question sécuritaire

L’annonce a été faite hier par le chef de la diplomatie mauritanienne, Mohamed Salem Ould Merzoug, en visite dans notre pays.

 

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a reçu hier en audience au Palais de Koulouba, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur, Mohamed Salem Ould Merzoug.

Le visiteur du jour était porteur d’un message du président de la République islamique de Mauritanie, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, à son homologue malien, le colonel Assimi Goïta. La rencontre s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop.

À sa sortie d’audience, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur a confié que le message du président El Ghazouani au chef de l’État, le colonel Assimi Goïta, a trait aux excellentes relations entre nos deux pays qui plongent leurs racines dans une histoire commune. «Les deux chefs d’État ont, à la fois, magnifié et pris l’engagement ferme de faire en sorte que ces relations prospèrent au bénéfice des deux peuples frères et au bénéfice aussi de notre sous-région», a-t-il souligné.

Selon le ministre Ould Merzoug, les deux chefs d’État sont en contact permanent par rapport à la gestion de la situation sécuritaire dans un contexte marqué par le retrait de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).

«Les deux chefs d’État se retrouveront rapidement et ils sauront apporter une réponse d’ensemble à ces fragilités auxquelles tous nos pays sont confrontés», a révélé Mohamed Salem Ould Merzoug, rappelant que le Mali et la Mauritanie sont deux pays frères et amis et que cette amitié et cette fraternité dépassent tout partenariat. 

La République du Mali et la République islamique de Mauritanie ont toujours entretenu des rapports fructueux dans plusieurs domaines comme l’économie, la culture, le développement des infrastructures, le transport, l’éducation, la communication, la pêche, la santé. Les travaux de la Grande commission mixte de coopération Mali-Mauritanie, tenus en 2016 à Bamako, avaient abouti à la signature de plusieurs accords.

Il s’agit d’un avenant à l’accord signé à Nouakchott le 14 juin 1977 portant création d’une Grande commission mixte de coopération mauritano-malienne, du protocole d’accord de coopération entre les ministères en charge de l’Agriculture, du protocole d’échanges culturels, du protocole d’accord de coopération dans le domaine de l’énergie. Il y a également un protocole d’accord de coopération dans les domaines de la santé et des productions animales et du protocole d’accord de coopération en matière de transports routiers.

En novembre 2022, l’ambassadeur mauritanien au Mali, Ahmedou Ould Ahmedou, avait été reçu par le Premier ministre par intérim, le colonel Abdoulaye Maïga. Au cours des échanges, les deux personnalités avaient évoqué le renforcement de la coopération bilatérale.

À ce propos, le diplomate mauritanien avait annoncé la tenue de la prochaine Grande commission mixte de coopération Mauritanie-Mali courant 2023 à Nouakchott en Mauritanie. Cet évènement important, avait-il précisé, sera placé sous la présidence des Premiers ministres des deux pays.

Souleymane SIDIBE

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024