Samedi 22 Juin 2024

L’armée belge met fin à sa participation à la Mission de l’Onu au Mali

 

L'armée belge quitte progressivement le Mali, poussée, comme d'autres, vers la sortie par la junte au pouvoir depuis 2020: les derniers militaires belges affectés à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la Stabilisation au Mali (Minusma) seront de retour en Belgique à la fin du mois, a-t-on appris vendredi de source militaire.

Les colonels maliens arrivés au pouvoir par la force en 2020 ont réclamé en juin dernier, après des mois de dégradation des relations, le départ de la Minusma déployée depuis 2013 dans ce pays en proie au djihadisme et à une profonde crise multidimensionnelle. Ils l'ont obtenu en juin dernier. Le retrait de cette force onusienne de maintien de la paix - commandée durant dix-huit mois, d'avril 2017 à octobre 2018, par le général belge Jean-Paul Deconinck - devrait être terminé pour le 31 décembre au plus tard.

"Nos militaires engagés au sein de la Minusma quitteront le Mali vers le 23 octobre en fonction des vols disponibles", a indiqué vendredi le ministère de la Défense à l'agence Belga.

Selon le site spécialisé À l'Avant-Garde, ils étaient encore trois: deux se trouvaient au sein du quartier général de la force à Bamako et le troisième au sein de la Task Force allemande à Gao (nord-est).

L'armée belge avait fait voici quelques années du Mali l'un de ses principaux théâtres d'opération, en affectant jusqu'à 170 personnes à la Minusma et autant à la mission d'entraînement de l'Union européenne (EUTM) chargée de la formation des Forces armées maliennes (FAMa).

Source : rtl.be

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024