Samedi 22 Juin 2024

Les Etats-Unis suspendent la totalité de leur aide au Gabon en réponse au coup d'Etat

Les Etats-Unis ont coupé lundi l'intégralité de leur aide au Gabon en réponse au coup d'Etat du 30 août dans le pays d'Afrique centrale, indiquant cependant être prêt à en accorder de nouveau en cas de progrès démocratiques.

 

Washington, qui avait déjà stoppé une partie de son aide étrangère fin septembre, a formellement déclaré qu'un coup d'Etat avait eu lieu au Gabon, ce qui implique selon la loi américaine de mettre un terme à toute aide non-humanitaire.

"Nous la reprendrons en même temps que des actions concrètes du gouvernement de transition vers l'établissement d'un régime démocratique", a indiqué dans un communiqué le porte-parole du Département d'Etat, Matthew Miller.

"Les Etats-Unis soutiennent le peuple gabonais dans ses aspirations démocratiques, à la prospérité et à la stabilité", a-t-il ajouté.

Le 30 août, l'armée gabonaise a renversé le président Ali Bongo Ondimba, au pouvoir depuis 14 ans, un coup d'Etat dénoncé par la communauté internationale.

Il avait été proclamé vainqueur d'une élection présidentielle largement critiquée pour des irrégularités.

Le Gabon, pays riche en pétrole, ne recevait que peu d'aide américaine, contrairement à d'autres comme le Niger, qui a aussi connu un coup d'Etat, fin juillet.

Le nouveau Premier ministre gabonais nommé par l'armée, Raymond Ndong Sima, a appelé à distinguer les coups d'Etat. L'intervention des militaires au Gabon était un "moindre mal" pour éviter un "embrasement" face à "un énième hold-up électoral", a-t-il affirmé à la tribune de l'ONU en septembre.

Source : TRT afrika

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024