Samedi 22 Juin 2024

Tchad : la Hongrie déploiera un contingent militaire

 Le ministre hongrois de la Défense, Kristóf Szalay-Bobrovniczky,a annoncé le déploiement au Tchad d’un contingent de 400 hommes pour contribuer à l’arrêt des migrations, à la lutte contre le terrorisme et apporter une assistance économique et humanitaire.

Le parlement hongrois a donné, le 6 novembre 2023, son feu vert pour le déploiement d’un contingent militaire au Tchad. La Résolution a été présentée par le ministre de la Défense hongroise Kristóf Szalay-Bobrovniczky le 25 octobre 2023.

D’après le site du ministère hongrois de la Défense visité à APA, ce déploiement est à la demande du gouvernement tchadien de Transition. Le président de Transition, Mahamat Idriss Déby Itno, avait adressé une lettre à cet effet en septembre 2023

Le contingent qui doit compter entre 200 à 400 hommes sera déployé à partir de mars 2024, informe le ministère hongrois de la Défense. 

Le contingent vise trois objectifs : contribuer à l’arrêt des migrations,  soutenir les efforts antiterroristes et  fournir un cadre sûr pour la mise en œuvre du programme Hongrie Helps, explique le ministère.

Notre source a ajouté que le Tchad est, pour le moment, le seul Etat de la zone Sahel à être stable. « C’est pourquoi le gouvernement hongrois a pris la décision de lui offrir un programme d’assistance complexe comprenant des éléments économiques, humanitaires et sociaux », a justifié le ministre de la Défense devant le parlement.

Pour la Hongrie, il est préférable de « soutenir la gestion des problèmes là où ils surviennent plutôt que de les transférer en Europe. »

A N’Djamena, aucune déclaration officielle n’est encore faite sur le sujet.

Source : Apanews

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024