Mardi 28 Mai 2024

Niger : Les autorités suspendent la coopération avec l’OIF

 

Le Niger a suspendu, le dimanche 24 décembre, toute forme de coopération avec l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). L’annonce a été faite par le porte-parole du gouvernement, le colonel-major Abdourahamane Amadou Djibo, à travers un communiqué lu à la télévision publique nigérienne

Cette décision des autorités nigériennes fait suite aux conclusions de la session extraordinaire du Conseil permanent de l’OIF qui tenue le 19 décembre 2023 à l’issue de laquelle le Niger a été suspendu de toutes les instances de l’institution. Pour le Niger, cette décision répond aux désidératas d’une puissance étrangère, la France, en l’occurrence. « La décision de suspendre la République du Niger de l’organisation, ainsi que de la coopération multilatérale répond, nous le savons, au diktat et aux intérêts de la France dont aucun représentant ne faisait partie des pères fondateurs de l’organisation », déclare le porte-parole du gouvernement.

Pour cette suspension, regrette-t-il, l’organisation se décrédibilise et ne fait que confirmer que la Francophonie a toujours été utilisée par la France comme un instrument pour défendre les intérêts français. Le Niger s’étonne de voir la main de la France dans les affaires de cette organisation alors qu’aucun français ne faisait partie des pères fondateurs. « L’OIF est devenue une coquille vide et n’est que l’ombre d’elle-même », fustige le gouvernement nigérien. 

Niamey appelle les peuples africains à une « décolonisation de l’esprit et à la promotion de leurs propres langues nationales conformément aux idéaux des pères fondateurs du panafricanisme ».

Souleymane SIDIBE

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024