Mardi 18 Juin 2024

Tensions frontalières : La Mauritanie et le Mali cherchent une solution

Dans une série de développements diplomatiques récents, les gouvernements de la Mauritanie et du Mali travaillent activement pour apaiser les tensions frontalières qui ont éclaté, suite à la neutralisation de terroristes armés supposés être des citoyens mauritaniens par les Forces Armées Maliennes (FAMA) et leurs alliés russes.

Ces tensions ont atteint un sommet il y a près de deux semaines lorsque la Mauritanie a accusé les russes de franchir la frontière à la recherche d’hommes armés, menant à une réponse militaire et diplomatique intense des deux côtés.

Le ministre de la Défense nationale mauritanienne, Hanena Ould Sidi, s’est rendu au Mali pour une série d’entretiens avec le chef de la transition malienne, le Colonel Assimi Goïta.

Au cours de cette rencontre cruciale, les deux parties ont discuté des moyens de renforcer la coopération bilatérale et de maintenir la paix le long de la frontière. Le ministre Ould Sidi a loué les « relations fraternelles et historiques » entre les deux nations, tout en soulignant l’urgence de résoudre les problèmes actuels.

En réaction aux tensions, la Mauritanie a convoqué l’ambassadeur du Mali vendredi dernier, après des attaques répétées contre des hommes armés qui sont des citoyens mauritaniens. Ces incidents, décrits par le ministère des Affaires étrangères mauritanien comme « inacceptables », ont poussé le ministre, Mohamed Salem Ould Merzoug, à émettre une instruction officiel à Bamako, exigeant des mesures immédiates pour sécuriser la frontière et protéger les civils.

Les répercussions de ces incidents ont résonné dans toute la région, avec d’autres pays voisins exprimant leur inquiétude quant à possible escalade des conflits. Ces pays encouragent activement les deux gouvernements à trouver une solution pacifique et durable.

Les pourparlers actuels sont perçus comme une étape cruciale pour éviter une crise plus large, avec des implications pour la stabilité régionale en Afrique de l’Ouest. Les observateurs internationaux, ainsi que les organisations régionales, suivent de près les développements, espérant une résolution pacifique qui pourrait servir de modèle pour d’autres conflits frontaliers dans la région.

Alors que les négociations se poursuivent, les habitants des zones frontalières qui ont des intérêts de part et d’autre de la frontière restent inquiets, espérant que ces discussions mèneront à des mesures concrètes pour garantir leur sécurité et celle de leurs familles.

Mariam Konaré

Source : Nouveau Réveil 24 Avr 2024

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024