Samedi 22 Juin 2024

Présidentielle au Tchad: Succès Masra demande l’annulation de l’élection

Succès Masra, arrivé deuxième à l’élection présidentielle au Tchad remportée lundi par Mahamat Déby, a annoncé dimanche avoir déposé une requête auprès du Conseil constitutionnel pour faire annuler du scrutin.

 

“Avec l’aide de nos avocats, nous avons déposé aujourd’hui une demande au Conseil constitutionnel pour révéler la vérité des urnes”, selon une publication sur Facebook.

“Notre requête c’est l’annulation pure et simple de cette mascarade électorale”, a précisé à l’AFP Sitack Yombatina, vice-président des Transformateurs, le parti de M. Masra.

Succès Masra a obtenu 18 ,53% des suffrages face aux 61,03% du président de transition Mahamat Idriss Déby Itno, qui l’avait nommé Premier ministre quatre mois avant le scrutin.

Jeudi soir, quelques heures avant la proclamation des résultats officiels, Masra revendiquait “la victoire au premier tour” selon sa propre compilation des voix réalisée par ses militants à travers le pays.

“Toutes les preuves sont dans les clés USB” jointes à la requête auprès du Conseil constitutionnel, a ajouté le vice-président du parti.

M. Yombatina affirme qu’elles contiennent “des vidéos de bourrage d’urnes, de vols et de menaces mais surtout des urnes qui ont été enlevées par les militaires pour être dépouillées ailleurs”.

Soixante-seize personnes, dont des mineurs, ont été incarcérées suite à leur arrestation lundi, jour du scrutin pour avoir “eux-mêmes fabriqué des cartes d’accès dans différents bureaux de vote”, tous des militants des Transformateurs selon le procureur de la République de N’Djamena.

Le parti dénonçait mercredi des “arrestations arbitraires” pour des motifs “ridicules et fantaisistes”.

L’opposition, violemment réprimée et dont les principales figures ont été évincées de la course à la présidence, considère Masra comme un “traître”, candidat pour donner un “vernis démocratique” au scrutin.

Ce scrutin devait marquer la fin d’une transition militaire de trois ans, mais nombre d’observateurs l’estimaient joué d’avance en faveur de Mahamat Déby, proclamé chef le 20 avril 2021 pour remplacer son père Idriss Déby Itno. Ce dernier venait d’être tué par des rebelles en se rendant au front, après avoir dirigé d’une main de fer, 30 années durant, ce vaste pays sahélien, parmi les plus pauvres du monde.

Les résultats définitifs sont attendus au plus tard le 23 mai après examen de la saisine de Succès Masra et de Yacine Abdaramane Sakine, qui conteste sa huitième place.

Source : AFP

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024