Jeudi 25 Avril 2024

Agression à Bamako du cortège de l’Imam Mahmoud Dicko : La CODEM et la CMAS demandent aux autorités de « faire toute la lumière sur cet incident malheureux »

Le 14 janvier 2023, le convoi de l’imam Mahmoud Dicko, de retour d’Arabie Saoudite où il a été désigné membre permanent de la ligue islamique mondiale, a subi des jets de gaz lacrymogène des forces de l’ordre.

Furieuses de cet acte qui porte atteinte aux droits de l’Homme, la convergence pour le développement du Mali (CODEM), présidée par Housseini Amion Guindo, aussi bien que la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’Imam Mahmoud DICKO (CMAS), dirigée par Youssouf Daba Diawara, ont demandé aux autorités de « faire toute la lumière sur cet incident malheureux » et de « situer les responsabilités ».

Dans son communiqué en date du 14 janvier 2023, le parti convergence pour le développement du Mali «CODEM» dit avoir appris avec consternation, le 14 janvier 2023, l’attaque perpétrée contre le convoi de l’imam Dicko de retour d’un voyage à l’extérieur où il a été désigné officiellement membre permanent de la ligue islamique mondiale. Selon le parti présidé par l’ancien ministre Housseini Amion Guindo, cette attaque contre les paisibles citoyens et l’imam Dicko, avec jet de gaz lacrymogène, constitue une grave menace contre la cohésion et la fraternité au Mali. «La CODEM condamne avec vigueur cette attaque contre les fidèles venus célébrer l’imam Dicko, un homme de paix et respectueux de l’Etat de droit.

Le Parti CODEM en appelle à la responsabilité de tous et demande aux autorités de faire toute la lumière sur cet incident malheureux », révèle le communiqué du parti CODEM. Outre la CODEM, la CMAS aussi a condamné l’agression du cortège de l’Imam Mahmoud Dicko. « Notre Parrain Imam Mahmoud Dicko est venu de l’Arabie Saoudite où il a été élu membre permanent du bureau de la Ligue Islamique Mondiale et aussi membre de son bureau des Ulémas.

Suite à ces distinctions, ses amis, sympathisants et collaborateurs ont décidé d’aller l’accueillir pour magnifier l’honneur qui a été fait aux Musulmans du Mali et de l’Afrique par cet acte. Arrivés à l’aéroport, nous avons été d’abord surpris par l’important dispositif sécuritaire (Garde nationale et la police) déployé pour le maintien de l’ordre. Nous, les responsables, avons directement demandé à nos partisans de respecter les consignes sécuritaires. Chose qui a été faite. Malgré cela, nous avons été surpris de l’agression du convoi de l’imam par des Jets de gaz lacrymogène », souligne le communiqué de la CMAS rendu public, le 15 janvier 2023.

Furieuse de cet état de fait, la CMAS a condamné avec la dernière rigueur cette agression et interpelle la « justice malienne et le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile pour faire la lumière sur cette agression de notre Parrain et situer les responsabilités. Car, rien ne peut justifier cet acte des services de sécurité contre des fidèles musulmans sortis pour glorifier l’islam ». Fidèle à ses idéaux, la CMAS demande à toutes personnes croyantes aux valeurs prônées par l’imam de rester mobilisées, debout, déterminées et surtout sages derrière l’homme. Enfin, la CMAS a salué tous les Maliens pour l’accueil et leurs soutiens.

Aguibou Sogodogo

Source : Le Républicain 17 Jan 2023

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024