Jeudi 25 Avril 2024

Coupure d’électricité et ramadan : A quand la fin de ce calvaire ?

Un peu plus d’un mois environ et ce sera le début de Ramadan. Tandis que la communauté musulmane du Mali et du monde se préparent à accueillir le mois béni dans la difficulté du quotidien, les coupures d'électricité s'intensifient de jour en jour.

Il est vrai que la période de forte chaleur est celle où les coupures d'électricité sont plus fréquentes, mais cela fait quand même une année environ que les citoyens sont confrontés à cette situation préoccupante.

La tradition n’a donc aucune commune mesure avec ce qu’il se passe de nos jours et la tournure que prennent les choses inquiète de plus en plus une population qui ne demande aux autorités de la transition que de régler la situation au plus vite.

La plupart vivent le jour au jour le jour d’activités liées à l'électricité et sont à bout de souffle à force d’efforts pour joindre les deux bouts. Et pour cause : tout tourne pratiquement autour du courant, qu’il s’agisse des menuisiers, des soudeurs, des tailleurs, des vendeurs de glace ou de poisson, des éleveurs de poules et même les employés de bureaux etc, tous s’interrogent sur les voies et moyens de passer le ramadan dans la quiétude de l’âme.

Avec tant d’incertitudes et d’angoisses, Assimi Goïta et ses compagnons, très appréciés et soutenus par une grande partie de la population, risque même de perdre la sympathie si le problème d'électricité persistait pendant le mois de ramadan.

Aly Poudiougou

Source : le Témoin

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024