Jeudi 30 Mai 2024

Mali : Recrutement dans la Fonction publique d’État : La reprise des concours à partir du 13 avril

Cette décision vise à garantir l’équité, la transparence et la crédibilité dans ces différentes épreuves pour mieux répondre aux idéaux du Mali Kura

Les concours directs de recrutement dans la Fonction publique d’État, au titre de l’exercice budgétaire 2023, reprennent à compter du samedi 13 avril pour prendre fin le 5 mai prochain. La décision a été annoncée, vendredi dernier, par le ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social, Dr Fassoun Coulibaly, dans un communiqué.

Les épreuves avaient été annulées, le 5 février dernier, à la grande surprise des candidats qui attendaient, depuis plus d’un mois, la publication des résultats de ces concours. Malheureusement, la découverte d’un vaste réseau de fraude et de corruption «ayant entaché la crédibilité desdits concours» avait poussé le gouvernement à annuler les concours et à prendre des mesures pour sanctionner les auteurs. Il y a eu des arrestations de plusieurs agents du département en charge de la Fonction publique et d’autres personnes impliquées dans l’affaire.

 Un nouveau directeur a été nommé, le 13 mars dernier, à la tête du Centre national des concours de la Fonction publique. La particularité cette fois-ci est que pour cette seconde participation aux concours, les candidats qui étaient inscrits ne déposeront pas  de nouveaux dossiers.

Dr Fassoun Coulibaly a déclaré que seules les listes de candidature validées dans les centres de Bamako, Kayes. Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou et Gao, lors du concours dernier, feront foi. Le chef du département en charge de la Fonction publique a aussi assuré les candidats que toutes les mesures requises ont été prises pour garantir la transparence et la crédibilité des différents concours conformément aux idéaux du Mali Kura qui prônent, entre autres, des valeurs comme l’objectivité, la justice, mais aussi la récompense du mérite. Pour le ministre Fassoun Coulibaly, le concours est placé sous le signe de l’équité et l’égalité des citoyens devant l’emploi public.

Le patron du département en charge du Travail a également rendu un hommage appuyé au président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, pour ses multiples efforts visant à offrir des emplois aux jeunes. Notons que le ministère en charge de la Fonction publique va recruter 1.489 agents à travers ces concours dans les domaines tels que la santé, l’informatique, le journalisme, l’agriculture, l’élevage, la douane, les impôts, les mines, les constructions civiles, le trésor et les finances. Il est bon de préciser aussi que les candidats admis effectueront le service militaire obligatoire.

Mohamed DIAWARA

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024