Jeudi 30 Mai 2024

Interpellation annoncée du pm devant le CNT : Choguel sur une pente glissante

Le climat politique au Mali connaît une nouvelle ébullition alors que le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga se retrouve confronté à une nouvelle  interpellation devant le Conseil national de Transition (CNT).

L’interpellation  annoncée par le colonel Malick Diaw lors de la Rentrée Parlementaire d’avril 2024 du Premier ministre survient dans un contexte de mécontentement croissant concernant la gestion de la transition et les politiques gouvernementales. Des critiques ont émergé notamment autour de la crise énergétique, des retards dans la mise en œuvre des réformes et des préoccupations liées à la gouvernance.

Choguel Maïga se trouve ainsi sur une pente glissante alors qu’il va tenter de défendre son bilan et sa légitimité devant le CNT. Les tensions sont exacerbées par les divisions internes au sein de son ancienne force politique : le M5 RFP mais aussi au sein du gouvernement de transition et les rivalités politiques, entravant sa capacité à agir de manière décisive.

Cette série d’interpellations soulève également des questions sur l’avenir politique du Mali et la capacité du gouvernement de transition à relever les défis auxquels il est confronté. Alors que le pays aspire à sortir de l’instabilité politique et à progresser vers des élections démocratiques, les divisions internes menacent de compromettre ces objectifs. Notre pays est désormais jugé par des investisseurs étrangers comme étant un pays à risque. C’est ce qui donne même toutes les difficultés aux autorités à lever des fonds sur le marché de l’Uémoa titre.

Dans ce contexte, la nécessité pour toutes les parties, (selon le président du CNT lors de son discours inaugurale de la Rentrée parlementaire) de regarder dans la même direction et de cesser les combats par procuration.

C’est un chef du gouvernement très affaibli  qui se présentera devant le CNT pour défendre son bilan. Lequel négatif aux yeux de beaucoup d’observateurs. Car, Choguel au lieu de rassembler les maliens de tout bord, a passé une bonne partie de son temps à diviser et pointer le doit sur les opposants politiques comme étant les responsables des maux dont souffrent le Mali.

A.S.

Source : Arc en Ciel 15 Avr 2024

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024