Mardi 16 Juillet 2024

Journée Mondiale sans Sac Plastique

Le Mali produit plus de 320 000 tonnes de déchets plastiques par an, une menace sur l’environnement et la santé publique

Depuis 2010, chaque 3 juillet, la Journée mondiale sans sac plastique vise à sensibiliser sur les dommages causés par l’utilisation excessive de sacs plastiques. À l’échelle mondiale, 500 milliards de sacs plastiques sont utilisés chaque année, causant la mort de milliers d’animaux marins et polluant les océans et les terres.

En France, les sacs plastiques sont interdits aux caisses des magasins, un exemple à suivre pour d’autres nations.

Bamako génère 320 940 tonnes de déchets par an, dont une grande partie est constituée de plastiques. Ces déchets polluent les sols, obstruent les voies navigables et menacent la faune et la flore locales.

Les déchets plastiques libèrent des toxines dans le sol et les eaux souterraines, contaminant ainsi les ressources naturelles essentielles. Cette pollution expose les populations locales à des risques accrus de maladies respiratoires, cutanées et gastro-intestinales.

Malgré une loi malienne de 2012 visant à réguler l’utilisation des plastiques, ces derniers restent omniprésents, compromettant les efforts de gestion des déchets solides. Actuellement, seulement 10% des déchets plastiques produits au Mali sont recyclés, un chiffre qui souligne l’urgence de renforcer les initiatives de recyclage.

En réponse à cette crise, la Fondation Santé-Environnement a lancé un projet en février 2024 pour promouvoir des produits durables, sensibiliser sur la législation antiplastique et créer des emplois verts dans le cadre de la transition écologique. Cependant, des efforts supplémentaires sont nécessaires pour endiguer cette marée de plastique.

La Journée mondiale sans sacs plastique 2024 est un appel à l’action pour réduire l’utilisation de plastiques à usage unique. Chacun est invité à réfléchir à sa propre consommation et à prendre des mesures concrètes pour adopter des pratiques plus durables.

Selon les données récentes, environ 61% de la population malienne pense qu’il est crucial de remplacer les plastiques par d’autres matériaux. De plus, les initiatives de la Banque mondiale, comme l’émission d’un “Plastic Waste Reduction-Linked Bond”, mobilisent des fonds pour des projets de réduction et de recyclage des déchets plastiques, soulignant l’importance de l’engagement public et privé dans cette lutte.

La crise des déchets plastiques à Bamako est un problème urgent qui nécessite des actions immédiates et concertées. La Journée mondiale sans sac plastique est une occasion de sensibilisation, mais surtout un appel à l’action pour tous.

Cheick Bougounta CISSE

Source : Le Wagadu 5 Juil 2024

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024