Dimanche 29 Janvier 2023

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Développement du numérique : Une ligne d’assemblage de PC/tablettes bientôt à Bamako

Dans un mois, une ligne d’assemblage verra le jour à Bamako. Elle sera installée au quartier de Niaréla, sur une surface de 900 m2. Dès 2024, une usine d’assemblage de PC/tablettes sera installée à Dialakorobougou sur le site du Complexe numérique.

Le ministre de l’Entrepreneuriat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Bakary Doumbia et le directeur général de Danew Talla électronics, Modibo Talla, ont signé jeudi dernier dans un hôtel de la place, la convention de partenariat autorisant la mise en place d’une plateforme pour le développement du numérique au Mali. C’était en présence du ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’Administration, Harouna Mamadou Toureh et de son collègue de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Amadou Keïta.

Après avoir contribué pendant plusieurs années au développement du numérique dans la sous-région, la société Danew électronics et son partenaire malien Talla Télécom se sont associés au sein de Danew Talla électronics pour lancer un projet ambitieux et d’envergure en vue de contribuer au développement du numérique et du digital au Mali. Cette initiative vise à faire bénéficier les jeunes de formation qualifiante pour répondre au besoin du marché de l’emploi en matière de nouvelles technologies.

Ce projet s’articule autour de trois volets que sont : l’installation d’une usine d’assemblage d’ordinateurs personnels (PC/tablettes) à Bamako, la création d’un réseau national de réparation et de services après-vente pour PC, tablettes et téléphones et l’appui au programme de digitalisation des institutions maliennes.

Selon le président de Danew Talla Electronics, la première ligne d’assemblage située en plein cœur de Bamako dans le quartier de Niaréla, sur une surface de 900 m2, est prévue dans un mois. Renaud Amiel a précisé que dès 2024, l’usine d’assemblage de PC/tablettes sera installée à Dialakorobougou sur le site du Complexe numérique. «On va installer un grand bâtiment et on aura trois lignes de production avec lesquelles on sera capable de sortir une production de l’ordre de 400.000 à 500.000 pièces par an en PC et tablettes», a indiqué Renaud Amiel. La première ligne à Niaréla se limitera autour de 100.000 pièces. En fonction de la demande, la production peut aller jusqu’à un million de pièces, a-t-il annoncé, précisant que l’idée vise à couvrir les besoins du Mali et de toute la sous-région.

Renaud Amiel a souligné que pour le premier volet relatif à l’installation d’une usine, l’équipe, qui est composée de 20 personnes aujourd’hui, atteindra 50 à la fin de l’année. Ce chiffre évoluera jusqu’à 300 personnes, quand la production sera lancée à Dialakorobougou, a-t-il assuré. L’objectif du deuxième volet portant sur la création d’un réseau national de réparation, est de former 1.000 jeunes durant deux mois, aux métiers de réparateurs et de la maintenance d’équipements électroniques tels que, le téléphone, le PC et la tablette. «On ne les laissera pas dans la nature.

Après la formation, ils auront tout pour pouvoir travailler et commencer à faire leur nouveau métier», a promis le premier responsable de Danew Talla électronics. Pour ce faire, a-t-il expliqué, l’entreprise va recruter 100 parmi eux. Elle signera des contrats de service après-vente exclusif avec eux les 900 autres.

Le ministre de l’Entrepreneuriat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle a salué cette initiative qui va, selon lui, contribuer à l’accroissement des opportunités d’emploi pour les jeunes. Selon Bakary Doumbia, le gouvernement en soutenant ce projet, est convaincu que les différentes activités à mener seront de nature à positionner notre pays dans la sous-région dans le domaine du développement de la technologie. L’objectif de cette convention de partenariat est de lutter contre le chômage et préparer les jeunes à un avenir meilleur conformément aux orientations du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a-t-il souligné.

Amadou GUÉGUÉRÉ

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2023