Dimanche 21 Avril 2024

Koulikoro: Une Station de Traitement des Boues de Vidange mise en service

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Modibo Koné, a procédé, le jeudi dernier, à l’inauguration de la Station de Traitement des Boues de Vidange (STBV) de Koulikoro.

C’était en compagnie de la Directrice de l’Agence Nationale de Gestion des Stations d’Épuration du Mali (ANGESEM), Mme Konaké Ouma Djénéba Mahamane, l’Ambassadeur du Royaume de Belgique au Mali, des autorités administratives et politiques de la capitale du Méguétan et des responsables des services techniques du ministère.

D’un coût de plus de 1,3 milliard FCFA, cette infrastructure, fruit de la coopération avec ENABEL, vient soulager les populations de Koulikoro de la lancinante question de la gestion des eaux usées de tous genres. Les mots de bienvenue du Maire de la ville de Koulikoro, Bakoroba KANÉ, la présentation du Projet d’amélioration de l'accès à l’Eau Potable et à l’Assainissement dans la région de Koulikoro (PEPAK) par le Chef de projet, Pierre Yves DUBOIS, le discours du Ministre, la coupure symbolique suivi de l'arrivée du premier camion de vidange et la visite guidée des lieux ont été les principales articulations de cette cérémonie.

Les différents intervenants n'ont pas manqué de remercier le Gouverneur de la Région de Koulikoro, le Colonel Lamine Kapory SANOGO, pour son accompagnement dans la réalisation de ce projet. La réalisation de cette STBV de dernière génération, une première au Mali, est le fruit de la très dynamique coopération entre le Gouvernement du Mali et le Royaume de Belgique à travers le Projet d’amélioration de l'accès à l’Eau Potable et à l’Assainissement dans la région de Koulikoro mise en œuvre par Enabel-Mali.

Aux grands maux, les grands remèdes

L'infrastructure bâtie sur une superficie de trois hectares (sur 10 attribués par la Mairie) a coûté la somme de 1,3 milliard de francs CFA. Elle est conçue pour recevoir environ 10 camions par jour avec une capacité de traitement de 56 m³ par jour (dont 16 m³ d'excrétas et 40 m³ de boues).

En plus de sa contribution à l'amélioration du cadre de vie des populations, elle permettra aussi de créer directement une dizaine d'emplois et beaucoup d'autres de façon indirecte. Après avoir salué l’excellence de la coopération avec le Mali dans le domaine de l’assainissement, l’Ambassadeur de la Belgique au Mali s’est dit déterminé à maintenir le cap pour le plus grand bonheur des populations bénéficiaires.

Quant au ministre Modibo Koné, il a, au nom des plus hautes autorités de notre pays, salué l’accompagnement de la Belgique dans un domaine aussi stratégique que l’assainissement. Il a, en outre, invité ses services techniques et les populations à faire un bon usage de l’infrastructure ainsi reçue.

Adama Coulibaly

Source: Le Nouveau Réveil

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024