Lundi 22 Juillet 2024

Mali : Le chef de l’État lance les travaux de construction de la Centrale solaire de 200 Megawatts de Sanankoroba

Le président de la Transition, colonel Assimi Goïta, a lancé ce vendredi 24 mai, les travaux de construction de la Centrale solaire de 200 mégawatt-crête de Sanankoroba dans la localité de Nienguékoro.

Le projet sera réalisé sur une durée de 12 mois pour un coût de plus de 120 milliards de Fcfa.

Cette Centrale solaire qui sera bâtie sur une superficie de 314 hectares est le fruit d'un protocole d'accord signé le 14 octobre 2023 entre le ministère de l'Énergie et de l'Eau et la Société Rosatom de la Fédération de Russie, à travers sa filiale Nova Wind.
La future centrale de Sanankoroba est un champ solaire qui comprendra des modules photovoltaïques bi faciaux installés sur des systèmes de trackers et dotés d'un système de stockage d'énergie de 20 mégawattheures, un poste d'évacuation au niveau de la Centrale.
Outre l'extension du poste 225/33 kilo-volt de Sanankoroba, une ligne de raccordement en 225 kv d'environ 11 km entre le poste d'évacuation de la Centrale et le poste de raccordement (Sanankoroba) sera réalisée. Il est également prévu d'aménager une voie d'accès à la Centrale sur 20 km à partir de la RN7.
Selon la ministre de l'Énergie et de l'Eau, Mme Bintou Camara, cette Centrale contribuera fortement à la réduction de l'importation de combustibles pour la production d'énergie. Autrement dit, elle va améliorer le mixte énergétique.
Le lancement de ces travaux participe à la concrétisation de la vision du Chef de l'État de transformer le système énergétique national grâce aux énergies renouvelables.
Babba COULIBALY
Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024