Mercredi 22 Mai 2024

Coupe du monde 2022 : Le Maroc en mission

Le sélectionneur marocain, Walid Regragui et ses hommes sont déterminés à aller au bout de leur rêve. Cela passe d’abord par une victoire, ce soir, face à la France, championne du monde en titre.

Un sacré défi pour les Lions de l’Atlas.

Le Maroc ou la France. Lequel de ces deux pays disputera la finale de la Coupe du monde 2022 ? Les Lions de l’Atlas et les Bleus s’affrontent aujourd’hui lors de la deuxième demi-finale avec un enjeu majeur pour les deux sélections. Le Maroc vise sa première finale de Coupe du monde, ce qui sera une première pour un pays africain, alors que la France cherche une deuxième finale consécutive.

Après avoir terminé en tête de son groupe devant la Croatie, écarté l'Espagne en huitièmes de finale (0-0, 3-0 t.a.b.), puis le Portugal en quarts (1-0), le Royaume chérifien s’attaque à la France, championne du monde en titre. Le Maroc est déjà entré dans l’histoire de la Coupe du monde et du football africain en atteignant le dernier carré. Le sélectionneur Walid Regragui et ses joueurs vont tenter de poursuivre leur rêve, face cette fois aux champions du monde en titre.

Le système mis en place par Walid Regragui s’est révélé infaillible pour le moment. Certes, les Marocains n’ont pas été les plus impressionnants dans le jeu, mais les Lions de l’Atlas ont été les plus rigoureux tactiquement. Solide et compacte, la défense du Maroc est son atout majeur, quand on sait que le gardien Yacine Bounou n’a encaissé qu’un seul but dans le tournoi (un but contre son camp de Nayef Aguerd lors de la victoire 2-1 contre le Canada, 3è journée de la phase de poules). Cette solidité défensive a été rendue possible par l'activité de Sofyan Amrabat au milieu de terrain, la qualité de la charnière Romain Saïss-Nayef Aguerd et les exploits de gardien Yassine Bounou sur sa ligne.

Sur le plan offensif, les qualités de Sofiane Boufal, Hakim Ziyech et Azzedine Ounahi en contre-attaques permettent d'apporter le danger dans le camp adverse. Un souci tout de même pour les Lions de l’Atlas : le problème de blessure. Le capitaine Romain Saïss est sorti à la 57è minute en quarts de finale en raison d'une blessure à la cuisse, tandis que Hakim Ziyech semblait épuisé lorsqu'il a été remplacé à la 65è minute. Nayef Aguerd et Noussair Mazraoui sont, quant à eux sortis sur blessure contre l'Espagne et ne sont pas assurés d'être de retour contre la France. «On a beaucoup de blessés, mais on récupère bien. On a un staff médical de haut niveau. On a souvent de bonnes nouvelles. Pour le moment, personne n’est out, mais personne n’est in. On attendra jusqu’à la dernière minute, comme d’habitude», a expliqué le sélectionneur Walid Regragui, hier en conférence de presse d’avant match.

Ce sera une rencontre avec beaucoup d’émotions pour le technicien marocain de 47 ans, né en France. «J’ai la double nationalité. C’est un honneur et un plaisir de jouer la France, mais ce n’est que du football. Moi, jouer la France, le Brésil, ce que je veux, c'est juste me qualifier. Ce qui m’intéresse, c'est gagner et jouer la meilleure équipe du monde», a dit le technicien qui a joué avec l’attaquant français, Olivier Giroud en 2017 à Grenoble. Nommé sélectionneur du Maroc fin août pour remplacer Vahid Halilhodzic, après son doublé championnat-Ligue des champions d’Afrique avec le Wydad Casablanca, l’ancien arrière droit veut marquer l’histoire et peut compter sur des joueurs surmotivés : «On veut aller en finale et gagner. On est prêts à tout pour arriver à cet objectif. On aura une énergie extraordinaire demain (aujourd’hui, ndlr). Dire qu’on est satisfait d’avoir atteint les demi-finales, ça ne nous convient pas.

Ça sera peut-être la seule chance de la gagner. On n'est pas fatigués, demain (aujourd’hui, ndlr) on va courir. On est en mission. On a une opportunité, je ne veux pas la gâcher. Je ne veux pas attendre 40 ans. Il y a des moments où il faut marquer son territoire, c’est le moment», a insisté Walid Regragui qui annonce qu’il ne mettra pas en place un plan-Mbappé «car malheureusement, il n’y a pas que lui. Quand on connaît le niveau de Griezmann entre les lignes. Mais Hakimi est un grand champion donc je n’ai aucune inquiétude». «On va aller en finale et gagner la Coupe du monde. On est prêt à tout. Les joueurs sont déterminés à aller au bout», a conclu le sélectionneur marocain.

LE DUEL- Le sélectionneur marocain annonce déjà le duel et les retrouvailles de cette rencontre. L’arrière droit des Lions de l’Atlas Achraf Hakimi et l’attaquant français, Kylian Mbappé sont des amis depuis que le Marocain a rejoint le PSG en 2021 et les deux joueurs font presque tout sur et en dehors du terrain. Achraf Hakimi aura la charge de museler son coéquipier du PSG.

Mais le défenseur marocain est un latéral offensif qui monte beaucoup aux avant-postes. Attention donc aux montées, car Mbappé va vite et doit être surveillé comme le lait sur le feu.  Sur le papier, la France abordera le match avec les faveurs du pronostic et pourra compter sur l’expérience de son effectif, avec la présence de neuf champions du monde.

La France peut également se reposer sur une ligne offensive efficace avec, Antoine Griezmann, le milieu de terrain, capable de casser les lignes, Kylian Mbappé, meilleur buteur de la compétition avec 5 buts, ainsi qu’Olivier Giroud, 4 réalisations et meilleur buteur de l’histoire des Bleus (53 buts).  Sans compter Ousmane Dembélé qui se ballade sur son côté droit pour créer des décalages et distiller des passes précieuses.

Dans leur histoire, le Maroc et la France se sont affrontés à cinq reprises pour un bilan de trois victoires pour la France et deux matches nuls. La première rencontre entre les deux équipes s’est disputée en 1988 lors du Tournoi de France, et les Français se sont imposés (2-1). En mai 1998, les deux sélections se sont retrouvées lors du tournoi Hassan-II, une rencontre remportée aux tirs au but par les Lions de l’Atlas (2-2, 6-5 t.a.b.). En 1999 et 2000, les Bleus ont dominé 1-0 et 5-1 la sélection marocaine, avant de concéder un nouveau nul en 2007 contre le même adversaire. Ce soir, c’est un ticket de la finale du Mondial qui est en jeu et cette sixième confrontation entre les deux pays n’aura rien de commun avec les cinq précédentes.

Aujourd’hui au stade Al Bayt

19h : France-Maroc

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024