Lundi 22 Juillet 2024

CAN 2023 : Les Aigles mobilisés pour affronter la Gambie

Le sélectionneur national Éric Sékou Chelle était face à la presse hier dans un hôtel de la place pour un cadre d’échange. Le technicien était accompagné des défenseurs Massadio Haïdara, Boubacar Kiki Kouyaté et du milieu de terrain Ismaël Coulibaly.

Le principal sujet abordé lors de la rencontre a été sans surprise, la préparation de la sélection nationale pour la double confrontation avec la Gambie, le vendredi 24 mars au stade du 26 Mars et le mardi 28 mars dans un match délocalisé au Maroc.

Il s’agit des 3è et 4è journées des éliminatoires de la CAN, Côte d’Ivoire 2023. D’entrée de jeu, le sélectionneur national a fait une mise au point concernant les primes et les salaires des sélectionneurs nationaux. «J’ai l’assurance du ministère en charge des Sports et des autorités que les joueurs vont être régularisés très rapidement. Quand je parle de primes, je parle aussi de salaires des entraîneurs, des primes de joueurs. Il y a un match à jouer dans 48 heures, ce qui m’intéresse, c’est le match. Je suis concentré sur le terrain.

Je ne souhaite pas qu’il y ait une quelconque division entre nous, entre les supporters et les autorités. Je veux qu’on soit tous ensemble, tournés vers un objectif», a déclaré Éric Sékou Chelle, avant de passer la parole aux joueurs. Le premier à s’exprimer sera le milieu de Sheffield United, Ismaël Coulibaly. Le joueur qui a déjà joué avec plusieurs éléments de l’équipe dans les sélections de catégorie d’âge s’est dit très content de l’atmosphère au sein de l’équipe.

«Il y a une bonne ambiance, mon intégration a été facile», a témoigné Ismaël Coulibaly qui fait partie des nouvelles têtes de l’équipe. «Le groupe vit bien, il y’a de la motivation. J’ai joué avec beaucoup de ces joueurs dans les sélections de catégorie d’âge. C’est pour moi des retrouvailles. Dieu merci, j’ai été très bien accueilli par tout le monde», a continué le joueur de 22 ans. Pour lui, c’est un rêve qui se réalise et l’émotion est très forte. Le milieu de terrain a été convoqué à deux reprises par le passé, mais à chaque fois, il a été contraint de déclarer forfait pour cause de blessure.

Pour Ismaël Coulibaly, «l’objectif est de montrer ce que je sais faire. Je sais qu’il y a de la qualité, surtout à mon poste, au milieu de terrain, il y a une grande concurrence. J’aimerais bien avoir ma chance et montrer ce que je sais faire. Je suis fier d’être ici», a confié Ismaël Coulibaly qui devait effectuer son bizutage hier soir. De son côté, Massadio Haïdara a assuré que l’équipe travaille bien à l’entraînement malgré le peu de temps pour préparer les matches.

«En sélection, il y a moins de temps qu’en club. Le coach nous force à rester concentrés, à travailler sérieusement pour bien assimiler ce qu’il demande. On essaie de faire le plus rapidement possible parce que le temps est court et le match arrive vite», a expliqué l’arrière-gauche des Aigles. Et le joueur de Lens de renchérir que les deux rencontres contre la Gambie sont très importantes parce qu’elles peuvent permettre à l’équipe de valider son ticket, à deux journées de la fin des éliminatoires. Selon Massadio Haïdara, le groupe essaie d’intégrer, petit à petit, les principes du nouveau coach. «Malgré le peu de temps, on commence à intégrer les choses.

J’espère qu’on va pouvoir les reproduire en match». Le défenseur central, Boubacar Kouyaté «Kiki» insistera pour sa part sur la solidarité au sein de l’équipe, assurant que le problème de primes non payées jusqu’à hier, ne perturbera pas outre mesure les joueurs. «On n’a toujours pas reçu les primes, mais cela ne va pas nous perturber parce que nous avons un match important à jouer. On pense aux primes, mais le match est plus important pour nous. Si on a les primes, ça va nous motiver davantage à attaquer les matches.

Ce n’est pas une question d’argent, ce sont nos droits, mais l’objectif est de gagner les deux matches», a dit Kiki. Au total, 26 joueurs ont été convoqués par Éric Sékou Chelle pour la double confrontation avec les Scorpions gambiens. Excepté l’attaquant Fousseni Diabaté qui a raté son vol à trois reprises, tous les autres joueurs sont arrivés.

Ladi Madiheri DIABY

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024