Lundi 22 Juillet 2024

Assemblée générale de la Femafoot : Les états financiers annuels et le budget adoptés

La Fédération malienne de football (Femafoot) a tenu, hier dans un hôtel de la place, son 50è Assemblée générale ordinaire.

La cérémonie d’ouverture était présidée par le représentant du ministère en charge de la Jeunesse et des Sports, Mamadou Sidibé, en présence du président de la Femafoot, Mamoutou Touré «Bavieux», et du président d’honneur de la Femafoot, Amadou Diakité.

Dans son allocution le président de la Femafoot dont le mandat s’achève le 19 août prochain, a fait le bilan des trois ans et demi de son bureau avant d’appeler les acteurs du football national à l’union sacrée pour la promotion de la discipline dans le pays.

Bavieux, comme on l’appelle, a estimé que malgré les difficultés et les contre-performances des sélections nationales et des clubs dans les compétitions continentales, il est indéniable que les trois années et demi passées à la tête du football malien ont connu des acquis et des avancées notables.

«Le comité exécutif s'est efforcé de mettre en œuvre les engagements contenus dans son programme de campagne à savoir; la tenue régulière des compétitions nationales, la réorganisation de l'outil de travail, y compris la formation des cadres, l’appui financier aux membres, des investissements dans des infrastructures dont la construction d'un centre technique moderne, la construction des sièges pour certaines Ligues régionales.

Sans compter la réconciliation des acteurs du football», a dit le président de l’instance dirigeante du football national.  Et de poursuivre : «Le football féminin n'a pas été oublié malgré les difficultés financières. Un festival du football féminin fut organisé à Bougouni pour vulgariser la pratique de cette discipline au niveau des jeunes filles.

Nous avons aussi financé la participation de l'équipe championne du Mali, l'AS Mandé aux deux premiers championnats de l'UFOA-A. Pour le football scolaire, nouveau venu dans le système, le comité exécutif a entièrement financé sur fonds propres l'organisation d'un championnat scolaire qui a vu la participation des Académies d'enseignement de Bamako et de Kati». Seul ombre au tableau, a déploré Bavieux, le manque d'accompagnement de l’État qui a fait défaut pour permettre aux équipes championnes (filles et garçons) issues de ce tournoi de participer au 1er championnat scolaire de notre zone».

Revenant sur la réconciliation du monde du football, le président de la Femafoot a dit : «Si certains, les plus nombreux, ont accepté la main tendue du bureau exécutif, d’autres par contre, sont restés dans leur posture d’affrontement permanent et de blocage du football. Malgré tout, nous ne nous lasserons jamais dans notre quête de concilier tous les membres de la grande famille du football de notre pays».

Pour sa part, le représentant du département de la Jeunesse et des Sports, Mamadou Sidibé a félicité la Femafoot pour l’organisation régulière des assemblées générales ordinaires et réitéré la disponibilité du département à accompagner et aider l’instance pour le développement du football national.

«Le football étant un élément essentiel pour contribuer à la stabilité du pays, le département continuera toujours à faire des plaidoyers auprès des autorités du pays pour l'accompagnement substantiel de la discipline à l'échelle nationale et internationale», a déclaré Mamadou Sidibé.

Il insistera, ensuite sur l’engagement personnel du ministre Mossa Ag Attaher dans l’accompagnement du football à travers notamment le vaste chantier de rénovation des stades pour que ces sites soient conformes aux normes de la CAF et de la FIFA.

Mamadou Sidibé a également rappelé l'inscription et l'adoption des statuts types des fédérations nationales sportives dont la date butoir est fixée à ce 31 mars 2023. Selon lui, l'adoption de ces statuts types permettra de résoudre beaucoup de problèmes auxquels la Femafoot et les autres fédérations sont confrontées.

À l’issue des travaux, les délégués ont adopté les états financiers annuels et le budget de la Femafoot.

Seibou Sambri Kamissoko

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024