Lundi 22 Juillet 2024

CAF : La CAN se déroulera en Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024 (officiel)

La 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de Football se déroulera en Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024, a annoncé jeudi la Confédération africaine de football (CAF) à travers un communiqué.

« Le match d’ouverture aura lieu le samedi 13 janvier 2024 au stade Alassane Ouattara d’Ebimpe, à l’Est d’Abidjan. Le tournoi de quatre semaines, opposant les 24 meilleures nations d’Afrique, s’achèvera officiellement le 11 février 2024 », précise l’instance du football africain.

Selon la même source, les 24 meilleures équipes du continent prendront part à cette édition et le tirage au sort des poules aura lieu en septembre 2023. La CAF relève également que la compétition se déroulera dans six stades.

Notamment dans le stade Alassane Ouattara d’Ebimpe en banlieue d’Abidjan (60 000 places), celui de Bouaké (centre, 40 000 places) Yamoussoukro (centre, 20 000 places), San Pedro (sud-ouest, 20 000 places), Korhogo (nord, 20 000 places) et le stade Félix Houphouët-Boigny (33 000 places), au cœur d’Abidjan.

À noter qu’à l’issue de la quatrième journée de qualification qui avait eu lieu le week-end dernier, six pays ont déjà obtenu leur place pour le tournoi final, rejoignant ainsi le pays hôte, la Côte d’Ivoire. Il s’agit de l’Algérie, du Maroc, de l’Afrique du Sud, de la Tunisie, du Burkina Faso et du Sénégal, champion d’Afrique en titre.

Pour rappel, c’est la deuxième fois que la Côte d’Ivoire organise la CAN après celle de 1984, remportée par le Cameroun de Roger Mila.

Souleymane SIDIBE

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024