Lundi 22 Juillet 2024

Bamako abrite, à partir du 18 avril 2023, le Challenge trophées U20 et U18 filles : 18 équipes et plus de 300 athlètes attendus

Bamako sera la capitale du Handball africain, du 19 au 23 avril 2023. Le tournoi IHF Challenge trophées U20 et U18 filles (Juniors et cadettes) de la zone II s’ouvrira entre neuf pays, avec chacun, deux équipes.

Il s’agit du Mali (pays hôte), de la Gambie, de la Guinée-Bissau, du Cap-Vert, du Sénégal, de la Sierra Léone, de la Guinée-Conakry, du Maroc et de la Mauritanie. L’information a été donnée lors d’un point de presse, le 12 avril 2023, au centre d’entrainement d’élites de Kabala. Ledit point de presse était animé par le président de la Commission d’Organisation du tournoi, Modibo Nama Traoré ; le ministre de la jeunesse et des sports, chargé de l’instruction civique et de la construction citoyenne, Mossa Ag Attaher ; le président de la Fédération Malienne de Handball, le colonel Cheick Tounkara ; le représentant du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm), Abdoul Wahab Zoromé. « Ce point de presse a pour but d’inviter la presse à être le porte-voix de la FMH auprès des populations, nous accompagner, nous aider à sensibiliser le public, à l’exhorter au fair-play et à sortir massivement pour accompagner les équipes dans le cadre d’un bon « Diatiguiya » pour que chaque équipe se sente chez elle », a dit le colonel Tounkara.

Organisé par la Confédération Africaine de Handball et le département de la Jeunesse et des sports du Mali, l’objectif de ce tournoi, selon le président de la FMH, est d’offrir plus de compétitions aux joueurs et joueuses de Handball du Mali pour qu’ils puissent être vus, profiter de leur discipline ; montrer aux yeux du monde entier que le Mali est fréquentable, ouvert, hospitalier. Il s’agit, dit-il, de la relance de la culture du Handball au Mali pour que la FMH ait des  purs handballeurs et handballeuses, ce qui répond pleinement à la politique du département de la jeunesse et des sports.

Au nom du ministre de tutelle, dit Modibo Nama Traoré, je salue le président de la FMB qui a entrepris depuis son élection ce vaste chantier de  redynamisation de Handball malien. Cette politique de relance initiée par le président Tounkara et ses collaborateurs, dit le président de la commission d’organisation du tournoi zone IFH challenge trophées, a été appréciée par les responsables de la  confédération africaine de handball qui n’ont fait aucun messin pour attribuer à notre pays l’organisation de ce tournoi. «C’est un challenge et un double défi. Pour la commission nationale d’organisation, il s’agit de réussir non seulement le pari de l’organisation, mais surtout le défi sportif », a déclaré Modibo Nama Traoré.

Le colonel Cheick Tounkara, président de la FMH, a développé à la presse les détails de l’organisation du tournoi. « C’est un tournoi de grande importance pour nous handballeurs maliens », dit-il. Selon lui, il est attendu au Mali, 8 pays plus le Mali à partir du 18 avril 2023. Chaque pays a deux équipes (cadette et junior). « On va recevoir donc 18 équipes pour une compétition dans deux salles différentes (Palais des sports Salamatou Maïga de l’ACI 2000 où se fera l’ouverture et la clôture) et la salle d’Afrobasket du 26 Mars de Yirimadio. La compétition durera une semaine et nous allons recevoir plus de 300 athlètes à l’occasion. C’est un grand défi que nous devons relever. Pour ce faire, la FMH compte sur l’accompagnement de tout le monde, notamment la presse pour nous accompagner, nous aider à sensibiliser le public, à l’exhorter au fair-play et à sortir massivement pour accompagner les équipes dans le cadre d’un bon « diatiguiya » pour que chaque équipe se sente chez elle. On aura aussi la chance de fêter avec toutes les délégations. Une façon de prouver au monde que le Mali n’a jamais été isolé et ne sera jamais isolé.  Au terme de cette compétition, les deux champions vont aux tournois challenge africain et son vainqueur ira dans la compétition challenge mondial», a déclaré le colonel Tounkara. Il a remercié le gouvernement malien d’avoir accepté d’abriter le tournoi et de parrainer la FMH et du Cnosm, qui ne ménage aucun effort à accompagner la fédération dans sa mission ; le ministère des sports qui a tout mis en œuvre sur le plan administratif et financier « pour qu’on puisse être candidat à l’organisation de ce tournoi ».

Après le point de presse, une visite d’inspection sur le site d’entrainement de Handball  à Kabala rénové par le Cnosm, a été faite. Elle s’est déroulée en présence du président du Cnosm, Habib Sissoko. Avec  ce joyeux  de Handball de Kabala, réunissant toutes les commodités, un nouveau souffle  vient d’être  donné par  le Cnosm, l’Etat  et la FMH dans  la promotion du Handball. « La seule récompense que vous pouvez faire à la FMH est de gagner pour  honorer le Mali », a dit le président  du Conosm.

A savoir que les deux équipes nationales sont composées des équipes de Handballeuses de Kayes, de Koulikoro et de Bamako. Cet événement coïncide avec le cinquantenaire de la création de la confédération africaine de Handball.

Hadama B. FOFANA

Source: Le républicain

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024