Mardi 18 Juin 2024

Championnat national : Stade- Djoliba, un nul qui n’arrange personne

Les deux cadors du football national se sont neutralisés 0-0, dimanche au stade Amary Daou, dans le choc au sommet de la 18è journée. Court vainqueur 1-0 de Binga FC, le Réal profite de ce résultat pour s’envoler en tête du classement.

l n’y a pas eu de vainqueur, ni de vaincu dans le choc au sommet de la 18è journée du championnat national entre le Stade malien et le Djoliba. Les deux cadors du football se sont quittés dos à dos et sans marquer le moindre but, dimanche à la grande déception des spectateurs du stade Amary Daou de Ségou.

Ce partage des points n’arrange aucune des deux équipes, surtout les Blancs de Bamako qui chutent à la 10è place du classement (24 points), loin derrière le duo de tête composé du Réal (38 points) et du Djoliba (33 points).

C’est dire que l’équipe de Sotuba a grillé un premier joker à l’occasion de ce dernier «clasico» de la saison et devra désormais compter sur des circonstances favorables pour espérer refaire son retard sur le peloton de tête du championnat et, éventuellement prétendre au titre suprême.

Certes, il reste encore beaucoup de points à prendre, mais disons-le sans ambages, avec un retard de plus de dix points, la mission s’annonce très compliquée pour les joueurs du technicien ivoirien Siaka Traoré. Le grand gagnant de cette 18è journée est le Réal qui, grâce à son succès 1-0 devant Binga FC, s’est envolé en tête et compte désormais cinq points d’avance sur le Djoliba et onze sur l’AS Bakaridjan qui complète le podium (27 unités).

L’AS Police (27 points), l’Usfas (26 points) et les Onze Créateurs (26 points) occupent, respectivement les 4è, 5è et 6è places. Il faut descendre à la 10è place pour retrouver le Stade malien que devancent Afrique football élite (7è, 28 points), l’US Bougouni (8è, 24 unités) et l’ASKO (9è, 24 points). Dans le bas du tableau, on retrouve l’AS Black star (12è, 21 points-2), Binga FC (13è, 19 points -3) et LC. BA (14è, 18 points -4). Quant à l’USC Kita et Yeelen olympique, ils ferment la marche avec, respectivement 13 et 6 points).

Pour revenir à la rencontre Stade malien-Djoliba qui était très attendue par les supporters, elle a été âprement disputée, mais très pauvre en occasions de but. La première alerte a été sonnée à la 5è minute par l’attaquant du Djoliba, Abdoulaye Kanou, parti dans le dos de la défense stadiste, mais qui va trop croiser son tir, au grand soulagement du gardien N’Golo Traoré, battu sur le coup. Ce sera la seule occasion nette du premier acte. Au retour des vestiaires, les deux coaches, Siaka Traoré et Ivan Minneart effectuent, chacun, des changements pour donner du sang neuf à leur équipe.

Le Djoliba domine le jeu, mais ne parvient pas à trouver la faille dans la défense adverse. Au finish, les deux équipes se quittent en bons amis et le public du stade Amary Daou n’aura aucun but à se mettre sous la dent. «Je pense qu’il nous a manqué des buts.

Après cinq minutes nous avons eu une belle occasion que nous n’avons pu concrétiser. Si nous avions marqué sur cette occasion, je suis sûr que le public allait assister à un autre match», a déclaré l’entraîneur du Djoliba, Ivan Minneart qui estime que les deux équipes ont mouillé le maillot. Même analyse chez son avant-centre, Abdoulaye Kanou.

«Nous voulions faire plaisir aux supporters qui sont venus en grand nombre pour supporter l’équipe. Nous avons obtenu de belles occasions, mais les dieux du stade n’étaient pas avec nous cet après-midi (dimanche, ndlr). Nous allons tout faire pour gagner le match et rester en contact avec la tête du peloton», a dit le joueur, après la rencontre.

Dans le camp adverse, le coach Siaka Traoré s’est dit déçu du résultat du match et martelé qu’il attendait mieux de la part de son équipe. «Je suis vraiment déçu de ce partage de points.

Nous sommes en retard sur les autres et avions besoin des trois points cet après-midi pour nous relancer dans la course au titre», a confié le technicien ivoirien avant de se projeter sur les prochains matches. «Pour les autres rencontres à venir, nous avons l’obligation de gagner en espérant que les autres feront des faux pas. Il reste 12 matches, nous allons continuer à travailler pour notre objectif qui est le titre de champion».

À l’instar de son entraîneur, le défenseur Samou Sidibé ne veut rien lâcher et affiche son optimisme pour la suite des débats. «On n’était pas venu chercher le partage de points, notre objectif était de gagner cette rencontre et garder le contact avec la tête du championnat.

Nous voulions également prendre notre revanche sur le Djoliba après la défaite de la manche aller. Nous sommes tous déçus du résultat, mais pas abattus. Nous allons nous battre jusqu’au bout», a déclaré le joueur, avant de remercier les supporters de leur mobilisation.

Envoyés spéciaux

Boubacar THIERO

Soumaïla BAMBA

Aboubacar TRAORE

Source: l'Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024