Mardi 18 Juin 2024

Championnat du monde de taekwondo : Le Mali entre en lice aujourd’hui

Les taekwondoïstes maliens sont à Bakou (Azerbaïdjan) pour prendre part à la 26è édition du championnat du monde de taekwondo. La compétition démarre aujourd’hui et prend fin le 4 juin prochain.

Le Mali est représenté par 9 athlètes dont 3 femmes que sont : Aïssata Siby (-46kg), Maïmouna Konaté (-57kg), Fanta Traoré (-67 kg), Youssouf Simpara (-58kg), Imam Kanouté (-62kg), Bakary Koné (-63 kg), Mohamed Fofana (-68 kg), Ismaël Coulibaly (-80 kg) et Nouhoum Diawara (+87 kg).

Deux athlètes maliens effectuent leur entrée en lice ce matin. Ainsi, Mohamed Fofana (-68kg) affrontera Ulugbek Rashitov (Ouzbékistan), juste après ce sera le tour de Maïmouna Konaté (-57 kg) d’en découdre avec la Britannique Jade Jones pour le tour préliminaire.

Présent à Bakou avec les athlètes, le président de la Fédération malienne de taekwondo (FEMAT), Maître Dr Aliou Badra Diallo s’est dit confiant. «Nous sommes bien arrivés le samedi dernier. Déjà à l’aéroport, on a été accueilli par les organisateurs et la délégation malienne est composée de 14 personnes, je suis le chef de délégation, il y a le 1er vice-président, Maître Mamadou Sall, le directeur technique national de la FEMAT, Maître Yacouba Oumar Samaké, et l’entraîneur de l’équipe nationale masculine, Ibrahim Niang.

Nous sommes bien logés, il n’y a pas de problème et les combattants sont très engagés à offrir des médailles au peuple malien », a détaillé le président de la FEMAT. Et de poursuivre, « nous sommes très attendus et nous n’avons pas droit à l’erreur. Je saisis l’occasion pour rendre hommage au ministère en charge de la Jeunesse et des Sports pour son accompagnement et on fera tout pour que les Maliens soient fiers de leurs athlètes et cela commence dès ce matin avec les deux combattants», a promis le patron de la FEMAT.

L’entraîneur de l’équipe nationale, Maître Ibrahim Niang, a assuré que tous les athlètes se portent bien. «Il n’y a pas de problème chez les combattants, pas de blessé et ils se donnent très bien aux entraînements. Depuis notre arrivée nous avons fait quatre séances d’entraînement et je peux dire que s’ils suivent mes conseils et qu’ils arrivent à contrôler le stress, on pourra faire de belles choses ici, je n’en doute pas même un seul instant», a précisé Ibrahim Niang. Absent depuis plusieurs années, l’athlète Ismaël Coulibaly qui a fait son grand retour à l’équipe nationale, dira qu’il va se battre pour offrir la médaille d’or au Mali.

«Mon départ au sein de l’équipe nationale a beaucoup dérangé les Maliens et ce championnat du monde est une belle opportunité pour moi de me racheter auprès des Maliens en remportant une médaille.

Tout va bien ici, le bureau fédéral est aux petis soins avec nous et l’entraîneur Niang est patient avec nous dans les entraînements et nous allons tout faire pour suivre à la lettre ses conseils. Nous demandons les bénédictions aux Maliens pour que ce championnat soit un succès pour nous et une réussite totale», souhaitera celui qui a participé  trois fois aux championnats du monde.

Notons que cette 26è édition de la compétition met aux prises 144 pays. Ce tournoi est qualificatif aux Jeux olympiques Paris 2024. Aussi, des points seront attribués pour le classement olympique de World Taekwondo qui permettra de décerner cinq quotas par catégorie de poids olympique en décembre 2023.

Djeneba BAGAYOGO

Source: l'Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024