Vendredi 03 Février 2023

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Douane/revendeurs de véhicules: Les 10 % de la discorde

Les frais de dédouanement de véhicules ont augmenté de 10 %. Une mesure applicable à compter de ce mois de janvier. Les revendeurs de voitures d’occasion sont particulièrement visés et mécontents.

Commerce : Le Mali, 1er pays attractif dans la zone UEMOA

Notre pays est le 1er pays le plus attractif pour le commerce dans la zone Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), 2è de la zone Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et 15è du continent.

Recettes publiques: Les impôts battent le record

995 milliards 745 millions F CFA. C’est la contribution des impôts à l’assiette, pour l’année fiscale 2022. Par ce chiffre, les impôts dépassent les objectifs qui leur avaient été assignés de 101 %.

Dédouanement des véhicules au Mali : La douane dénonce des rumeurs alarmistes

Depuis quelques jours, des rumeurs alarmistes circulent dans le milieu des affaires soutenant que la Douane malienne applique des droits et taxes illégaux et donc non prévus par les textes en vigueur

Avec un résultat de 843 milliards en 2022 : La DGE assure son rôle de locomotive fiscale

Avec des résultats cumulés de 995,745 milliards au 31 décembre, la Direction Générale des Impôts vient de boucler l’année fiscale sur des chiffres qui tranchent nettement avec la taille des écueils annoncés en début d’exercice.

Production d’aliments bétail : Une usine d’une capacité de 60.000 tonnes par an

Cheikna Sylla (g) a dit toute sa fierté de recevoir Dr Choguel Kokalla Maïga

Fruit d’un partenariat sino-malien, cette unité est l’œuvre de Zhang Jian et de Cheikna Sylla. Elle participe à l’atteinte des objectifs du gouvernement en matière de souveraineté alimentaire.

La justice demande à Mme Fily Bouare de payer 500 millions FCFA : « Je demande un procès juste et équitable », dixit l’ancien ministre

Pour recouvrer la liberté provisoire, la Chambre d’instruction a demandé à Mme Fily Bouaré, le paiement d’une caution de 500 millions F CFA ou la constitution de sûreté de même valeur.

Modibo Mao Makalou, Economiste : « Les pays qui utilisent le FCFA sont parmi les pays qui ont connu la plus faible inflation en Afrique. »

Dans cette interview, Modibo Mao Makalou nous explique le processus de création du FCFA, les critiques proférées contre lui par ses détracteurs. Enfin l’annonce de la nouvelle monnaie, l’Eco qui est en gestation regroupant les 15 pays de la Cédéao.

Mme Bouaré Fily Sissoko en quête de vérité : « Je n’ai pas un sou à constituer comme caution »

Inculpée et placée en détention provisoire depuis le 26 août 2021, dans les affaires dites « Avion présidentiel » et « Protocole MDAC/GUO STAR pour la fourniture de matériels et d’équipements militaires »

Jeunes déplacés à Bamako : En quête de petits travaux

Ces jeunes ont fui la violence des conflits dans leurs villages respectifs pour trouver refuge dans la Cité des trois caïmans

Ces jeunes gens, souvent de réels soutiens de familles à la recherche de leur pitance, courent après les jobs payés à la journée sur les chantiers. Généralement, ils sont sans qualification.

Santé : Le Fonds Mondial remet des équipements médicaux contre la COVID-19 d’une valeur de plus d’un milliard de FCFA au Mali

Pour répondre de façon massive et efficace aux vagues de la COVID-19 en République du Mali, le Fonds Mondial a remis un lot de matériels et médicaments au Ministère de la Santé et du développement social destinés à certains hôpitaux et centres de santé de référence. C’était le jeudi 05 janvier 2023 à la Direction générale de la Pharmacie Populaire du Mali.

Agence du Bassin du Fleuve Niger : Le nouveau siège réalisé à 1. 379. 953. 540 Fcfa

Le 29 décembre 2022, le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Modibo Koné, a présidé deux évènements phares de l’Agence du Bassin du Fleuve Niger (ABFN), sise à son nouveau siège à N’Tabacoro

Orange Mali: Mon argent ou » mon » service Cette compagnie de téléphonie peut bien écrire un scénario digne de Kafka !

Le vendredi 6 janvier, à 17 heures, j’ai acheté une carte de recharge prépayée d’une valeur faciale de 5000 Francs. J’ai normalement essayé de valider la carte, selon les indications techniques.

Inflation : Où sont donc les associations de consommateurs ?

Les grands absents des efforts pour la lutte contre l’inflation et la spéculation autour des produits de première nécessité, c’est bien les associations de consommateurs.

Passation de marchés : Vrai faux scandale au ministère de l’Enseignement supérieur

En quelques jours, des réactions disproportionnées ont été constatées sur les réseaux sociaux et dans les causeries au sujet de la publication du Plan de passation des marchés pour 2023

Accès à l’eau potable : La station compacte de Kalabambougou mise en service

Les femmes faisaient la corvée pour s’approvisionner en eau potable

D’une capacité de 9.000 m3/jour, cette infrastructure hydrique a été réalisée à 1,63 milliard de Fcfa. Elle atteindra progressivement sa capacité nominale qui est de 12.000 m3/jour.

CMDT : La campagne d’égrenage de coton graine bat son plein

Une délégation de la Compagnie malienne pour le développement des textiles (Cmdt) était, jeudi dernier, en visite de terrain dans les filiales Centre et Sud pour mieux apprécier l’évolution de la campagne d’égrenage 2022/2023.

Promotion du label “Made in Mali” : Doumetal transforme du fer à Kayes

L’usine Doumetal contribue à booster le label Mali  Comme pour l’agrobusiness qui connaît un boom étonnant dans notre pays, l’appétit des opérateurs économiques maliens pour l’installation d’unités industrielles va augmentant. L’une des dernières initiatives en la matière est l’implantation, à Kayes (1ère région administrative), depuis plus d’un mois, d’une usine de transformation de fer par l’opérateur économique Boubacar Doucouré et sa société DouMetal.   En se lançant dans la transformation des matières premières, l’opérateur économique Boubacar Doucouré et sa société Doumetal entendent jouer leur partition dans la promotion des initiatives locales pour booster le label “Made in Mali (Fabriqué au Mali)” et contribuer au développement local. Cet opérateur économique de la Région de Kayes a ouvert, depuis deux mois, une usine de transformation du fer : Doumetal (Doucouré Métal), à l’image de Métal Soudan de Bamako. L’entreprise est située à proximité des locaux de la direction régionale de la douane de Kayes, sur la route de Diboli, juste à la sortie de la ville.  «L’usine a démarré ses activités, depuis plus d’un mois. Nous importons la matière première de la Türkiye», lâche Mahamadou Coulibaly, directeur de Doumetal, après une visite guidée des locaux de cette unité de transformation. Notre équipe de reportage l’a rencontré trouvé dans un bureau modeste dont le bâtiment fait face à la route internationale Kayes-Dakar (Sénégal). En effet, il faut être vigilant ou avoir du flair pour se rendre compte de l’existence de cette usine.  En observant le local, on a l’impression de passer devant des magasins de stockage ou de vente de fer. Samedi dernier, lors de notre passage, ouvriers et manoeuvres étaient en train de soulever des feuilles de tôle et du fer à béton pour les mettre dans des camion-remorques. Le groupe électrogène qui alimente les locaux en cas de coupure d’électricité, grondait à fond. Rien ne présage l’existence d’une unité industrielle derrière les bâtiments modestes abritant les ateliers de transformation, les magasins et les bureaux. Il faut franchir le portail qui se trouve au côté ouest du bâtiment pour se rendre compte de l’évidence.  À droite (Nord), on aperçoit un écriteau «Doumetal» sur le portail d’un atelier semblable à un hall. Pourtant, c’est dans cet atelier où se fait l’essentiel du travail de l’usine. Le directeur Mahamadou Coulibaly nous montre les différentes machines de son usine. On y trouve deux machines à tôle. L’une sert à confectionner les feuilles de tôle onduleuses. L’autre, de façon automatique, produit du tôle vague de 2 à 12 mètres. L’usine fabrique également de la tôle lourde dont le poids oscille entre 5 kg et 4 kg.  Non loin de ces machines, se trouve celle qui fabrique le fer à béton. «C’est l’unité principale de notre usine. Nous produisons toute sorte de qualité de fer (6, 8, 12, 14) à l’aide de nos deux machines, dont l’une sert de relais», précise Mahamadou Coulibaly. Cette usine est dotée d’autres appareils qui servent à couper les feuilles de tôle et à faire des grilles ou grillages.  «L’usine Doumetal ou Doucouré Metal existe depuis novembre 2022 et compte 30 employés. Au total, la société emploie 117 personnes. La valeur de l’usine oscille entre 5 et 6 milllards de Fcfa. Seul le promoteur peut vous édifier sur le financement», précise son directeur Mahamadou Coulibaly. Parmi la gamme de production, figure le barbelé dont le rouleau est cédé à 9.000 Fcfa. Le prix du fer à béton va de 600 Fcfa à 5.600 Fcfa. Doumetal, selon son directeur, travaille uniquement sur commande pour éviter la mévente de ses produits. Qui sont disponibles dans les régions de Kayes, Kita et Nioro et dans le District de Bamako où la société dispose d’une représentation.  L’usine a débuté dans la crise accentuée par l’embargo infligé à notre pays par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). «Nous voulons aller au-delà de la fonderie, pour nous lancer dans l’exploitation et la transformation du fer au Mali. L’importation de la matière première est trop coûteuse et on est confronté à un problème de dédouanement», souligne-t-il. Dans la Cité des rails, les populations se réjouissent de la création de cette usine pourvu qu’elle contribue à la réduction du chômage, à l’approvisionnement régulier du marché, à la baisse des prix des produits dérivés du fer.  Bandé Moussa SISSOKO (AMAP-Kayes)

Grâce à un investissement estimé à 6 milliards de Fcfa, cette usine produit des feuilles de tôle onduleuses, de la tôle vague de 2 à 12 mètres, du fer (6, 8, 12, 14,... Elle souhaite se lancer dans l’exploitation et la transformation du fer au Mali.

Saison froide à Sikasso : Le marché de la friperie en berne

Les marchands de ces habits chauds recherchés pour la saison se retournent les pouces faute de clients. Ils incriminent la concurrence déloyale des étrangers et notamment la prévoyance des clients

Poisson «tineni» : Le défi de la transformation

Le kilogramme du «tineni» varie de 600 à 750 Fcfa sur le marché

Pêché principalement pendant la saison froide, ce poisson est transformé par les femmes souvent organisées en coopérative. La production nationale par campagne varie entre 600 et 1.800 tonnes.

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2023